France

France: Patrick Henry va sortir de prison

Patrick Henry ici photographié en août 2002, un an après sa libération sous conditions.
Patrick Henry ici photographié en août 2002, un an après sa libération sous conditions. MYCHELE DANIAU / AFP

Il est l'un des plus anciens détenus de France, mais aussi un symbole de la lutte contre la peine de mort : Patrick Henry, 64 ans dont 40 passés en prison pour le meurtre d'un enfant, a obtenu ce vendredi une suspension de peine pour raisons médicales. Une demande obtenue en raison d'un cancer.

Publicité

Depuis des décennies, Patrick Henry est un symbole: celui d'un assassin d'enfant. A la fin des années 1970 ce jeune VRP enlève un garçonnet à la sortie d'une école et formule une demande de rançon. L'affaire tourne mal, le corps de l'enfant sera découvert mort par strangulation. « La France a peur » lance alors à la télévision le journaliste Roger Giquel.

Le procès qui suivit en 1977 a marqué les anales judiciaires. Patrick Henry encourt la peine capitale, mais de justesse il échappe à la guillotine. Son avocat Robert Badinter, fervent militant de l'abolition de la peine de mort convainc les jurés.

A la cour d'assises qui venait de lui sauver la tête, Patrick Henru dira : « Vous n'aurez pas à le regretter ».

Il va passer près d'un quart de siècle derrière les barreaux. Il reprend ses études et devient un détenu modèle. En 2001, libéré sous conditions, il va cependant vite casser cette image. Il est interpellé en Espagne avec 10 kilos de cannabis, ce qui signifie pour lui un retour à la case prison.

Après 40 ans d'emprisonnement, il entend désormais mener en homme libre son dernier combat, celui contre le cancer.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail