Logement

Etudiants: Emmanuel Macron présente son «plan logement»

Il n'est pas toujours facile pour les étudiants de trouver un logement dans Paris.
Il n'est pas toujours facile pour les étudiants de trouver un logement dans Paris. Getty Images/Ullstein Bild
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce mercredi 20 septembre, le président français Emmanuel Macron présentera son « plan logement ». Outre le problème de la baisse des Aides pour le logement (APL), dont bénéficient 800 000 étudiants en France, les jeunes rencontrent énormément de difficultés pour se loger à Paris. Ils trouvent dans le parc privé lorsque leurs parents sont garants.

Publicité

La réaction est frappante. Aucun des étudiants rencontrés sur la place de la Sorbonne à Paris n'a entendu parler de ce « plan logement » que doit présenter Emmanuel Macron ce 20 septembre.

Pourtant, la question de l'habitat est au cœur de leurs préoccupations. Pour ces deux jeunes filles en double licence droit et histoire, il est impossible d'obtenir une place dans une résidence étudiante.

« Il y a des prioritaires et il ne faut pas dépasser un certain niveau de vie qui nous permettent d'accéder à ces logements, sauf que parfois on est un petit peu au-dessus et donc on n'y a pas droit ». La difficulté est la même avec les agences immobilières : « On est douze à visiter le même appartement, le dossier n'est pas pris ».

Pénurie de résidences universitaires

A la pause déjeuner, Hugo range une barquette de riz cantonais dans son cartable. Il mangera plus tard. La question du logement étudiant est pour lui une priorité. Membre du syndicat Unef, cet étudiant en sciences politiques a conscience de la difficulté de construire des résidences universitaires dans Paris.

Il propose une solution qu'il juge plus réaliste. « Je pense qu'il faut aller dans le sens de travailler avec des acteurs qui permettent de proposer des loyers conventionnés dans des résidences privées et pas forcément publiques pour permettre aux étudiants de ne pas avoir à complètement se rabattre sur le parc exclusivement privé du petit propriétaire qui, lui, est libre de fixer le tarif qu'il veut ».

En France, près de la moitié des étudiants sont obligés de travailler pour financer leur logement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail