France / Politique française

Les Républicains: les «Constructifs» exclus formellement?

Un bureau politique se réunit au parti LR, ce mardi 31 octobre 2017.
Un bureau politique se réunit au parti LR, ce mardi 31 octobre 2017. bertrand GUAY / AFP

Les « Constructifs » seront-ils exclus en bonne et due forme du parti Les Républicains ce mardi soir ? A priori, oui. Un bureau politique se réunit à 18h pour entériner la décision prise la semaine dernière. Faute de quorum suffisant, cette sanction n’est pas encore officielle.

Publicité

« Cette fois, ce sera la bonne », assure-t-on dans l'entourage du patron du parti. Le Premier ministre Edouard Philippe, le ministre du Budget Gérald Darmanin, le secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu et les coprésidents du groupe constructif à l'Assemblée, Thierry Solère et Franck Riester, seront mardi soir sans parti.

Tout devrait donc aller très vite puisqu'il s'agit non plus de débattre, mais juste d'entériner l'exclusion décidée la semaine dernière à une très large majorité.

Si la procédure d'exclusion des Macron-compatibles a été si longue et a tant agacé, c'est que l'actuel dirigeant du parti a voulu respecter les statuts. « Nous avons affaire à des personnalités procédurières », s'inquiète Bernard Accoyer qui craint des recours.

Des recours probables d'ailleurs. Sébastien Lecornu, Gérald Darmanin, Thierry Solère et Franck Riester y réfléchissent sérieusement « pour faire durer le plaisir », confie l'un d'eux.

La question étant celle de l'après, que feront les « Constructifs ? » « Mon parti, c'est la France », a d’ores et déjà répondu le Premier ministre.

Pour les autres, trois options : rejoindre La République en marche (LREM), créer un parti ou monter une nouvelle structure politique avec les centristes de l'Union des démocrates et indépendants (UDI).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail