Accéder au contenu principal
Paradise Papers

«Paradise Papers»: Mélenchon interpelle Macron et demande de «l'action»

Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 24 octobre 2017.
Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 24 octobre 2017. REUTERS/Charles Platiau
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le chef de file des députés LFI, Jean-Luc Mélenchon, a appelé lundi le gouvernement à « l'action » contre l'évasion fiscale, après les révélations des « Paradise Papers » sur l'ampleur du phénomène.

Publicité

Vaste enquête menée par un consortium international de journalistes qui met au jour les pratiques d'évasion fiscale de plusieurs multinationales et de grandes fortunes, les révélations dites des « Paradise Papers », à l'instar des « Panama Papers », créent des mini-séismes chez des personnalités. Parmi elles, des proches du président américain, Donald Trump, et du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, ou encore la reine d'Angleterre. En tout, ce sont 350 milliards d'euros qui chaque année échapperaient aux Etats.

«Paradise Papers»: un nouveau scandale d’optimisation fiscale révélé

Face à ce nouveau scandale, Jean-Luc Mélenchon, chef de file du mouvement de La France insoumise et député des Bouches-du-Rhône, demande au chef de l'Etat français d'agir.

« Il faut se souvenir que c’était monsieur Macron, lorsqu’il était ministre ou lorsqu’il était conseiller du président Hollande, qui avait la responsabilité de prendre des dispositions et qu’il n’a jamais prises. Et nous avons pu constater, dans le débat sur le projet de loi de finances, que tous nos amendements de lutte contre la fraude fiscale ont été rejetés. Je pense que nous devons passer de l’indignation à l’action. Le président de la République, le Premier ministre doivent dire combien de temps ils comptent supporter le pillage qui est en cours de notre pays, soit par la fraude, soit par l’évasion. Et une fois qu’ils ont sur les genoux les révélations que la presse vient de faire, que comptent-ils faire à part les jérémiades habituelles et les remarques creuses qu’on a l’habitude d’entendre à chaque fois que ça apparaît ? », a plaidé le chef de la principale force d'opposition lors d'une conférence de presse.

Et de décliner cinq propositions pour lutter contre l'évasion fiscale :

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.