Accéder au contenu principal
France

La France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR

Un groupe de migrants détenus au centre de l'Autorité anti immigration illégale de Tajoura, en Libye, le 6 août 2017.
Un groupe de migrants détenus au centre de l'Autorité anti immigration illégale de Tajoura, en Libye, le 6 août 2017. REUTERS/Ismail Zitouny
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Ils seront 25 réfugiés évacués de Libye à être accueillis en France. C'est ce qu'a indiqué ce lundi 20 novembre l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés parle de « miracle » pour ces 25 personnes sorties de l'enfer. Même s'il ne s'agit pour l'instant encore que d'une goutte d'eau.

Publicité

Quinze femmes, quatre enfants et six hommes, des Erythréens, des Ethiopiens et des Soudanais. Telle est la composition du premier groupe de réfugiés venant de Libye qui bénéficiera d'un accueil en France.

Repérées pour leur besoin de protection par le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies, ces personnes devraient être prises en charge par la France, au plus tard en janvier.

Loin du chaos

D'ici là, elles attendront dans un centre pour réfugiés au Niger, loin du chaos qu'elles ont connu en Libye. Dans le groupe, presque toutes les femmes ont été violées, les hommes, quotidiennement torturés et les enfants, parfois enlevés.

Un enfer vécu actuellement par 44 000 réfugiés bloqués en Libye selon une estimation du Haut-Commissariat pour les réfugiés. 25 sur 44 000, cela peut sembler dérisoire mais « c'est un début » note le directeur de l'Office Français de protection des réfugiés et apatrides, Pascal Brice. Il espère que d'autres pays européens et américains se joignent à cette démarche.

Evaluation sécuritaire

Dès leur arrivée en France, ces 25 personnes passeront une évaluation sécuritaire en lien avec les renseignements pour éviter toute intrusion malveillante. Ils devraient ensuite obtenir le statut de réfugié.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.