Accéder au contenu principal
France

Bagarre entre deux bandes: un adolescent de 15 ans meurt en plein Paris

Patrouille de police et interpellation à Paris (image d'illustration).
Patrouille de police et interpellation à Paris (image d'illustration). ALAIN JOCARD / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un adolescent de quinze ans est mort en plein Paris ce samedi 13 janvier au soir. Il est la victime d'une bagarre entre deux bandes de jeunes au cours de laquelle il a été poignardé. Ce n'est pas la première fois qu'un tel drame se produit dans la capitale. Le phénomène des bandes semble en effet connaître un net regain.

Publicité

Il est peu avant 20 heures, dans la festive rue de la Roquette, pas loin de la place de la Bastille à Paris. Les bars et les restaurant sont pleins quand une cinquantaine d'adolescents déferlent dans la rue. Ils semblent s'être donnés rendez vous : deux groupes distincts se forment et commencent à échanger des coups. La bagarre ne dure que quelques minutes. Elle laisse un adolescent à terre poignardé. Il décède quelques heures plus tard à l'hôpital.

Deux jeunes sont rapidement interpellés et placés en garde à vue. Les enquêteurs doivent en effet déterminer leur implication exacte dans ce drame et comprendre les raisons de cette rixe. Il apparaît en tout cas certain qu'elle opposait deux bandes rivales, des XXe et XIe arrondissement qui avaient donc décidé d'en découdre violemment.

Renaissance des bandes ?

Ce n'est pas la première fois que de tels règlements de comptes se produisent à Paris. En septembre dernier, c'était un jeune de 18 ans qui avait péri d'une balle dans l'abdomen durant une rixe entre bandes du nord de Paris.

Est-on en train d'assister à la renaissance des « requins vicieux », des « zoulous », ces bandes des années 80 ? La préfecture suit en tout cas le phénomène de près. Elle s'est doté d'une unité spéciale de suivi des bandes. Elle en dénombre aujourd'hui une quarantaine de « violentes » rien que dans Paris intra muros.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.