France / Emmanuel Macron

Face aux mécontents dans les Vosges, Macron ne cède rien

A la sortie de la mairie de Saint-Dié-des-Vosges, Emmanuel Macron s'est dirigé vers le groupe de cheminots en colère pour engager le débat.
A la sortie de la mairie de Saint-Dié-des-Vosges, Emmanuel Macron s'est dirigé vers le groupe de cheminots en colère pour engager le débat. REUTERS/Vincent Kessler

Une opération de communication de grande envergure, avec deux interviews télévisées en une semaine, Emmanuel Macron n'a pas réussi à calmer les Français en colère. Encore une fois lors d'un déplacement, il a dû faire face à un comité d'accueil vindicatif. A Saint-Dié-des-Vosges, le chef de l'Etat était attendu par des cheminots très remontés contre la réforme de la SNCF. Et cette fois-ci, il est allé leur parler.

Publicité

Aller « au contact », c'est la marque de fabrique d'Emmanuel Macron, sa manière à lui de montrer qu'il n'a pas peur des contestations et qu'il assume sa politique, toute sa politique.

Face à des cheminots en colère à Saint-Dié-des-Vosges où il effectuait un déplacement, il a accepté l'altercation, mais sans faire mine de céder quoi que ce soit. La réforme de la SNCF doit se faire et se fera. Comme à Rouen début avril où il avait été interpellé par des infirmières en colère, comme au Salon de l'agriculture, le chef de l'Etat est resté droit dans ses bottes.

Emmanuel Macron le dit et le redit, il fait ce qu'il a promis pendant la campagne, il est là pour transformer la France. C'est le message qu'il a aussi fait passer lors des deux émissions de télévision auxquelles il a participé la semaine dernière.

Un plan de communication que l'on imaginait destiné à calmer les esprits, à arrondir les angles alors que les mouvements sociaux se multiplient, mais qui, en fait, a surtout donné l'occasion au chef de l'Etat de réaffirmer sa détermination à mener les réformes.

Même si selon un récent sondage 58% des Français se disent mécontents de son action, le pari d'Emmanuel Macron, c'est que l'avenir lui donnera raison.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail