Coupe du monde 2018

Finale de la Coupe du monde de football: Paris s'apprête pour le choc

Ce fan de l'équipe de France est prêt pour la finale de la Coupe du monde. Paris, dimanche 15 juillet 2018.
Ce fan de l'équipe de France est prêt pour la finale de la Coupe du monde. Paris, dimanche 15 juillet 2018. REUTERS/Pascal Rossignol

La France semble s'être arrêtée de respirer ce dimanche 15 juillet 2018. La finale de la Coupe du monde de football provoque une ferveur aux airs de 98 partout dans le pays, le match est attendu avec impatience, et les supporters se préparent, non sans anxiété pour certains, à vibrer pour ce match au sommet face à la Croatie. A Paris, quatre écrans géants ont été installés au pied de la tour Eiffel dans un contexte sécuritaire inédit.

Publicité

La fan-zone installée sur le Champ-de-Mars, dans la capitale française, a ouvert ses portes dès la mi-journée. Plusieurs centaines de supporters sont arrivés dès midi. Ils étaient nombreux à avoir patienté sur le bitume en attendant l’ouverture. Sur place, les couleurs du drapeau français sont partout ; sur les maillots, les joues, les lèvres et même sur les cheveux des supporters.

Des supporters qui ont enchaîné les chants de ralliement. On a entendu déjà plusieurs fois « Allez les Bleus », « Qui ne saute pas n’est pas français », « La Marseillaise », mais aussi « I Will survive », l’hymne de 1998 signé Gloria Gaynor. Plusieurs joueurs ont même leur propre hymne. Exemple avec les désormais célèbres : « Il sort de nulle part, Benjamin Pavard », ou « Il m’entraîne au bout de la nuit, Samuel Umtiti ».

Les supporters qui entrent au compte-gouttes dans la fan-zone, d'une capacité de 90 000 places, doivent passer les contrôles de sécurité. Une sécurité renforcée ; beaucoup de véhicules de police et de la mairie de Paris sont situés sur chacune des artères qui longent le Champ-de-Mars. Jamais la préfecture de Police de Paris n'a orchestré la mise en place de mesures aussi radicales pour fêter un évènement sportif.

« Nous procèderons à des comptages, et évidemment, nous arrêterons d’admettre dans la fan-zone le public, lorsque cette jauge sera atteinte. Donc, le Champ-de-Mars sera entièrement barriéré », explique le préfet de police de Paris, Michel Delpuech. « Si notre équipe gagne la Coupe du monde, nous ferons en sorte d’interdire la circulation de tout véhicule dans ce vaste périmètre », ajoute-t-il.

« L’immense majorité du public qui aura envie de fêter pourra se retrouver partant de la fan-zone, en allant vers le lieu mythique des Champs-Elysées, s’il le souhaite. Et que les télévisions du monde entier, évidemment, retiennent comme emblème de notre pays - je l’espère - notre joie festive après la victoire », conclut M. Delpuech.

Pour éviter les accidents, et surtout écarter tout acte terroriste à la voiture-bélier, la circulation sera interdite dans un périmètre allant du Champ-de-Mars à l'Etoile, incluant la place de la Concorde et les Tuileries. Soit presque tout le centre de la capitale française, du jamais vu à Paris.

Suivez la finale France-Croatie en direct sur RFI

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail