Accéder au contenu principal
France / Justice

Jihad en Syrie: un père et son fils condamnés à 10 et 8 ans de prison en France

L'entrée du palais de justice de Paris (illustration).
L'entrée du palais de justice de Paris (illustration). Zakaria ABDELKAFI / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi 28 septembre un père et son fils aîné à huit et 10 de prison. Après 18 mois passés avec le groupe Etat islamique à Raqqa, ils avaient été arrêtés à la frontière turco-syrienne en 2015 alors qu'ils rentraient en France.

Publicité

Le tribunal n'a eu aucune indulgence pour Lotfi Souli. Il écope de la peine maximale : dix ans de réclusion criminelle. Pour les juges, ce père de famille a délibérément fait le choix de rejoindre le groupe Etat islamique à Raqqa en emmenant avec lui ses deux enfants, dont l'un était mineur. Il a mis ses compétences d'ingénieur au service du terrorisme. Et depuis qu'il est incarcéré en France, ses positions n'ont pas varié, dit le tribunal.

Les juges ont en revanche été beaucoup plus cléments avec son fils aîné Karim, 23 ans. Car lui a changé. « Il a été vu par un certain nombre de psychologues et de psychiatres. Il a démontré une distance, il a mis des mots sur les faits. Il les a regrettés, il les a dénoncés », salue son avocat, Me Xavier Nogueras. Karim Souli a donc été condamné à une peine de huit ans, avec une peine de sûreté de moitié, déjà pratiquement couverte par sa période de détention provisoire. Il sera par conséquent bientôt libérable.

La défense est donc en partie satisfaite. Alors que les prévenus avaient d'abord été décrits comme des terroristes souhaitant attaquer la Tour Eiffel, la décision finale est beaucoup plus nuancée, notent les avocats. Car le tribunal, disent-ils, « a pris le temps d'aller au fond des choses ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.