Accéder au contenu principal
France / Agriculture

France: Didier Guillaume remplace Stéphane Travert à l’Agriculture

Le nouveau ministre de l'Agriculture Stéphane Travert s'exprime aux côté de Stéphane Travert lors de la passation de pouvoir le 16 octobre 2018.
Le nouveau ministre de l'Agriculture Stéphane Travert s'exprime aux côté de Stéphane Travert lors de la passation de pouvoir le 16 octobre 2018. Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Outre la ministre de la Culture Françoise Nyssen, un autre sortant a été annoncé ce mardi matin dans le cadre du remaniement ministériel. Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation Stéphane Travert rend son portefeuille, et c'est Didier Guillaume, sénateur de la Drome et ancien patron des sénateurs socialistes qui le remplace.

Publicité

Le bilan de Stéphane Travert est mitigé. Ses détracteurs lui reprochent un manque de connaissance du milieu agricole. L’ancien ministre a réussi l'exploit d'être critiqué aussi bien par les agriculteurs que par l'agro-industrie et les ONG, chacun pour des raisons différentes.

Considéré trop proche des lobbies agricoles et agroalimentaires, accusé de conduire une politique trop libérale, il porte, selon ses opposants, la responsabilité de la spectaculaire démission du gouvernement du ministre de l'écologie Nicolas Hulot.

Glyphosate et colère des agriculteurs

Autre épine dans le pied du ministre, la loi Alimentation et Agriculture. Elle pèse lourd dans son bilan. Censée protéger les agriculteurs et contraindre la grande distribution à mieux les rémunérer, sa version définitive mécontente tous les acteurs de la filière.

Et puis, il y a sa gestion du dossier sur le glyphosate. La décision de ne plus l'utiliser d'ici trois ans sans l'acter dans la loi a provoqué la colère des écologistes qui en réclamaient la suppression et la colère des agriculteurs qui en demandaient le maintien.

Enfin, les paysans, qui depuis des mois alertent les pouvoirs publics sur leur difficulté et leur détresse, estiment que Stéphane Travert n'a pas pris la mesure de la gravité de leur situation.

Didier Guillaume prend la relève

C’est donc Didier Guillaume qui va prendre la relève de Stéphane Travert. Sénateur et ancien membre du PS, ce proche de Manuel Valls est un expert des questions agricoles, et il rêvait depuis longtemps d’occuper un poste de ministre. Sa nomination est d’ailleurs accueillie favorablement par la Confédération paysanne.

On accueille cela avec un œil plutôt favorable parce que Didier Guillaume est quelqu'un qui connaît bien les questions agricoles.

Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne

Un enthousiasme loin d’être partagé par ses anciens collègues socialistes de l’Assemblée nationale. « Pour ce qui est de Didier Guillaume, il est en Macronie depuis un moment, cela fait un moment aussi qu’il attend que son téléphone sonne, mais ce n’est pas sur la faiblesse des hommes que l’on construit la force d’un gouvernement », tacle le député socialiste Boris Vallaud.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.