Accéder au contenu principal
France

Emmanuel Macron fait le pont de la Toussaint «comme des millions de Français»

Le président Emmanuel Macron à Istanbul, à l'occasion du sommet quadripartite sur la Syrie, le 27 octobre.
Le président Emmanuel Macron à Istanbul, à l'occasion du sommet quadripartite sur la Syrie, le 27 octobre. Arif Hudaverdi Yaman/REUTERS
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Le président de la République s'accorde quelques jours de repos. En avançant le conseil des ministres d'une journée, le chef de l'Etat s'est dégagé 4 jours sans rendez-vous, sans obligations officielles avant une semaine intense de commémorations autour du centenaire du 11 novembre. De quoi alimenter un début de polémique ? Emmanuel Macron va faire le pont de la Toussaint, de jeudi à samedi, « comme des millions de Français », a indiqué ce mardi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Publicité

Bien qu'aucun rendez-vous ne figure à l'agenda présidentiel, Emmanuel Macron sera mercredi à l'Elysée où il s'entretiendra avec des conseillers et des ministres, selon la présidence. Il prendra ensuite trois jours de repos dans un lieu qui n'a pas été précisé.

Le chef de l'Etat est attendu dimanche à Strasbourg pour assister, dans la cathédrale, à un concert avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier pour marquer le début des célébrations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

Suivra, la semaine prochaine, une longue « itinérance » dans 11 départements de l'est et du nord sur les grands lieux de ce conflit, avant une cérémonie à Paris, le 11 novembre, avec près d'une centaine de dirigeants étrangers.

Emmanuel Macron sera donc « sur le terrain 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 la semaine prochaine », souligne l'Elysée. « Il n'y a pas de coup de fatigue, mais oui il gère l'effort », a précisé la présidence, alors que plusieurs médias ont insisté mardi sur la fatigue de Macron, confronté à un été et une rentrée difficiles.

« Vous savez, le président de la République a droit au repos, comme n'importe qui, surtout à la veille d'une semaine qui va être très importante, très dense, très chargée », a également estimé sur Public Sénat la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault.

Il est fatigué, il a fait beaucoup de déplacements dans différents pays, il a eu pas mal de boulot, comme nous tous et il a besoin de se reposer, c'est bien normal

[Reportage] Le point de vue des députés

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.