Accéder au contenu principal
France

«Gilets jaunes», acte IV: revivez la journée du 8 décembre

Un «gilet jaune» face aux forces de l'ordre en position, le 8 décembre 2018 à Paris.
Un «gilet jaune» face aux forces de l'ordre en position, le 8 décembre 2018 à Paris. REUTERS/Stephane Mahe
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Pour un quatrième samedi consécutif, les gilets jaunes ont organisé des manifestations dans toute la France le 8 décembre. Le recul du gouvernement d’Edouard Philippe sur la fiscalité du carburant n’aura pas suffi. Ce IVe acte du mouvement de protestation inquiétait particulièrement les autorités après les violences de la semaine dernière. Des dizaines de milliers de policiers et gendarmes étaient déployés dans tout le pays. Revivez cette journée placée sous haute tension sur nos antennes et notre liveblog.

Publicité

• Au total, 125 000 personnes ont défilé dans les rues en France, ce 8 décembre pour l’acte IV de la mobilisation anti-fiscale du mouvement dit des « gilets jaunes », dont 10 000 rien qu’à Paris.

• Le ministère de l’Intérieur avait déployé un important dispositif de sécurité, avec 89 000 membres des forces de l’ordre mobilisés. La police avait y compris changé de stratégie, interpellant de nombreuses personnes armées d’armes blanches ou de projectiles en amont de la mobilisation.

• Si Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a qualifié d’« inacceptable » le niveau de violence, Édouard Philippe, le Premier ministre, a dit vouloir désormais « retisser l’unité nationale ». Il a également promis que le président de la République s’exprimerait bientôt et ferait des annonces destinées à renouer le dialogue.

• À Paris comme dans d’autres grandes villes de provinces, telles que Bordeaux, Toulouse ou Nantes, les rassemblements ont commencé dans le calme avant de déboucher parfois sur des débordements en fin de journée, avec des heurts entre casseurs et CRS, qui ont entraîné des pillages de magasins, des blessés et des interpellations.

• En fin de journée, la situation était progressivement revenue au calme à Paris comme dans les autres grandes villes. La police a procédé à pas moins de 1 385 interpellations et 974 gardes à vue. On comptait 118 blessés du côté des manifestants et 17 du côté des forces de l’ordre.

 

Si ce liveblog ne s'affiche pas sur vos smartphones, cliquez ici.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.