France

Emplois, fiscalité: le rapport accablant d'Attac sur les entreprises du CAC 40

Attac pointe la politique des grandes entreprises en matière d'emplois, d'évasion fiscale, d'environnement...
Attac pointe la politique des grandes entreprises en matière d'emplois, d'évasion fiscale, d'environnement... ERIC PIERMONT / AFP

Dans une étude publiée à deux jours du forum économique de Davos, qui commence mardi, Attac épingle les entreprises du CAC 40. Avec leurs pratiques fiscales et environnementales, elles ont « un impact désastreux pour la société et la planète », selon l'association altermondialiste.

Publicité

Répartition des bénéfices, fiscalité et impact sur l'environnement... Attac fait un constat accablant après avoir examiné minutieusement les rapports annuels des plus importantes capitalisations boursières françaises sur les huit dernières années.

« Beaux discours »

Le porte-parole de l'association distingue « les beaux discours » que tiennent les patrons des grandes entreprises et la réalité. Le nombre de salariés de ces sociétés aurait diminué de près de 20% et dans le même temps, les bénéfices cumulés de ces entreprises auraient augmenté de plus de 9%.

L’étude d’Attac donne l’exemple emblématique de Michelin : le chiffre d’affaires du fabricant de pneus est en hausse de 22% et ses effectifs en France ont baissé dans les mêmes proportions.

Hausse continue des salaires des dirigeants

L’association altermondialiste s’indigne aussi d’une hausse continue des salaires des dirigeants : une augmentation plus importante que pour le salaire moyen. Mais les vrais gagnants, ce sont les actionnaires, avec une hausse des dividendes de 44%, au moment où les grands groupes, de plus en plus rompus dans l'optimisation fiscale, payent de moins en moins d’impôts. Attac accuse ces grandes entreprises de « champions de l’évasion fiscale ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail