Accéder au contenu principal
France / Gilets jaunes

Blessure d’un «gilet jaune»: la piste d’un tir de LBD relancée

Jérôme Rodrigues, un des leaders des «gilets jaunes», est évacué après avoir été blessé à l'oeil, samedi 26 janvier 2019, place de la Bastille à Paris.
Jérôme Rodrigues, un des leaders des «gilets jaunes», est évacué après avoir été blessé à l'oeil, samedi 26 janvier 2019, place de la Bastille à Paris. AFP/Zakaria ABDELKAFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le « gilet jaune » Jérôme Rodrigues a-t-il été victime d'un tir de LBD 40 samedi dernier place de la Bastille ? La piste est relancée par une vidéo amateur, mais aussi par le rapport d'un gardien de la paix. Selon le journal Le Parisien, un fonctionnaire de police affirme avoir fait usage de ce lanceur de balle dans le créneau horaire qui pourrait correspondre à la blessure de Jérôme Rodrigues.

Publicité

Gravement blessé à l'œil droit samedi dernier lors de l'acte XI, Jérôme Rodrigues est devenu en quelques jours un symbole pour les « gilets jaunes », un porte-parole pour tous les blessés graves du mouvement.

« Donc je pense que là certaines personnes pas forcément acquises à la cause des " gilets jaunes " ont compris qu’il y avait un certain malaise, commente Jérôme Rodrigues. J’ai un gros travail de reconstruction à faire au niveau de ma santé à la fois physique et psychologique. Je vais m’occuper de ma gamine, et puis on m’a intimé l’ordre familial de continuer à m’occuper des jaunes et de continuer dans le mouvement. A défaut de m’arrêter, ils ont plus relancé la machine. »

Mais Jérôme Rodrigues a-t-il été touché par les éclats une grenade de désencerclement ou un tir de LBD 40 comme il l'affirme ? La piste du lanceur de balle est en tout cas relancée. D'abord avec une vidéo amateur montrant un policier faire usage de cette arme place de la Bastille puis un nouveau rapport d'un fonctionnaire de police.

Ce dernier affirme s'être trompé d'horaire. Il a modifié sa version initiale avec une demi-heure de décalage. Ce policier a donc bien tiré dans un créneau horaire correspondant  à la blessure de Jérôme Rodrigues.

De son côté, le ministère de l'Intérieur se montre prudent. Une enquête de la police des polices est en cours.

(Re) lire : Usage du LBD: le Conseil d'Etat doit trancher avant une nouvelle manifestation

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.