France / Justice

France: deux policiers du «36» condamnés à sept ans de prison ferme pour viol

Croquis d'assises du 14 janvier 2019, où l'on voit Antoine Q. (g) et Nicolas R, les deux policiers accusés du viol d'une Canadienne en avril 2014.
Croquis d'assises du 14 janvier 2019, où l'on voit Antoine Q. (g) et Nicolas R, les deux policiers accusés du viol d'une Canadienne en avril 2014. Benoit PEYRUCQ / AFP

Le verdict est tombé, dans le procès en France des deux policiers du « 36 quai des Orfèvres ». Ils ont été condamnés jeudi à sept ans de prison ferme pour le viol d'une Canadienne dans les locaux de la police en 2014.

Publicité

La cour a suivi les réquisitions du parquet. Les deux policiers de la BRI accusés d’avoir violé une touriste canadienne dans leur bureau en 2014 ont donc été déclarés coupables de viol en réunion et condamnés à sept ans de prison ferme.

La cour a été convaincue par les déclarations constantes de la victime et par les éléments scientifiques et techniques dont des expertises ADN et les analyses des téléphones.

Dans la nuit du 22 au 23 avril 2014, les deux policiers rencontrent une Canadienne dans un pub parisien lors d'une soirée très arrosée. Ils se rendent ensuite ensemble au 36 quai des Orfèvres, alors siège de la police judiciaire, situé juste en face du pub.

Selon des témoins, quand la femme est entrée dans les locaux en titubant, elle était joyeuse alors que quelques heures plus tard en sortant la touriste canadienne était en état de choc, effondrée.

Elle a toujours affirmé avoir été violée par les deux policiers et même par un troisième homme qui n'a jamais été identifié.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail