[Info RFI] Vanuatu: l’ex-ambassadeur de France face à ses victimes présumées

Le front de mer à Port-Vila (Vanuatu). Image d'illustration.
Le front de mer à Port-Vila (Vanuatu). Image d'illustration. Photo: Phillip Capper, source: Wikipédia

Nouvel épisode dans l’affaire de l’ex-ambassadeur de France au Vanuatu. RFI vous le révèle : l’ancien diplomate sera confronté à plusieurs de ses victimes présumées ce lundi au commissariat de Nouméa. Robby Judes est accusé d’agression sexuelle par plusieurs femmes. Au moins deux plaintes ont été déposées contre lui en Nouvelle-Calédonie.

Publicité

Robby Judes aura pour la première fois l’occasion de livrer sa version des faits à la police, de répondre directement à au moins deux femmes qui l’accusent d’agression sexuelle, lui qui se dit la cible d’un « complot ».

L’une de ses victimes présumées avait raconté sur notre antenne que l’ex-diplomate lui avait caressé les fesses, lors d’un dîner en marge d’une rencontre entre des chefs d’entreprises et des représentants politiques à Nouméa le 11 février dernier.

Enquête interne

Sept autres femmes auraient aussi subi des agressions sexuelles ou verbales de ce même ambassadeur au cours des derniers mois. Quelques jours après le dépôt de deux plaintes, le Quai d’Orsay l’avait convoqué à Paris. Et il y a deux semaines, la première sanction est tombée. L’ambassadeur de France au Vanuatu est limogé.

Le ministère des Affaires étrangères garde le silence sur le résultat de son enquête interne. Mais il semble clair que la direction du Quai d’Orsay avait suffisamment d’éléments pour débarquer son ambassadeur. Jointe par RFI, une des victimes présumées n’attend pas grand-chose de la confrontation de lundi, mais elle espère des « sanctions appropriées » et pas « un reclassement dans un placard de l’administration ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail