Accéder au contenu principal
France

France: une fresque géante en hommage à SOS Méditerranée sur le Champ-de-Mars

Oeuvre de l'artiste français Saype, cette fresque en hommage à l'ONG SOS Méditerrranée se déploie sur le Champ-de-Mars, à Paris.
Oeuvre de l'artiste français Saype, cette fresque en hommage à l'ONG SOS Méditerrranée se déploie sur le Champ-de-Mars, à Paris. Eric FEFERBERG / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

À quelques jours de la Journée mondiale des réfugiés, la ville de Paris a organisé ce 15 juin au Champ-de-Mars un grand Forum sur la question de l'accueil des migrants. À cette occasion, a été dévoilée officiellement la fresque monumentale de l'artiste Saype. Une oeuvre de 15 000 mètres carrés, observable uniquement depuis la Tour Eiffel, en hommage à l'association SOS Méditerranée qui vient en aide aux embarcations en difficulté.

Publicité

Il faut prendre de la hauteur pour admirer la fresque qui s'étend sur toute la longueur du Champ-de-Mars, à Paris. Depuis le deuxième étage de la Tour Eiffel, on découvre « Beyond Walls » (« au-delà des murs », en anglais), une oeuvre éphémère représentant des mains qui s'unissent et qui s'entraident.

L'oeuvre s'inspire du geste des marins sauveteurs pour porter assistance aux naufragés. Pour réaliser cette performance titanesque, l'artiste français Saype a travaillé à partir de photographies. « On a une banque de données où l'on a des gens connus, des footballeurs, des politiciens, et des gens pas connus, des migrants, des réfugiés, explique-t-il. À un moment, on ne sait plus d'où viennent les photos et c'est la logique du projet ».

« La solution n'est pas de les laisser couler »

Avec « Beyond Walls », l'artiste rend hommage à l'association de l'ONG SOS Méditerranée qui, depuis mars 2016, a secouru près de 30 000 personnes mais dont le navire emblématique, l'Aquarius, a été immobilisé pour des raisons administratives et judiciaires.

«  Depuis le début de la crise migratoire, on va atteindre le chiffre de 60 000 morts sur nos côtes et on sait que c'est sous-estimé, déclare le président de SOS Méditerranée, Francis Vallat. La solution est complexe. Mais on sait que cela ne peut pas être de les laisser couler ».

Après la France, l'oeuvre voyagera à travers le monde avec pour l'heure une vingtaine de métropoles annoncées, dont Genève, Berlin, New York ou encore Nairobi.

► À lire aussi : SOS Méditerranée: l'ONG touchée, mais pas coulée

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.