Santé

La France championne du monde des anti-vaccins

Une manifestation en octobre 2017 à Bordeaux contre l'obligation vaccinale.
Une manifestation en octobre 2017 à Bordeaux contre l'obligation vaccinale. AFP Photos/Georges Gobet

C’est une première place dont la France se serait bien passée. Selon une étude de l’institut américain Gallub publiée ce mercredi 19 juin, un Français sur trois ne croit pas que les vaccins soient sûrs.

Publicité

Les chercheurs appellent ça « l’effet de laisser-aller ». Selon eux, dans les pays riches, lorsqu’une personne n’est pas vaccinée, elle considère qu’elle a moins de chance de tomber malade, car les systèmes de santé sont plutôt bons. Si elle est contaminée, elle risque moins de mourir.

Un sentiment fort en Europe et aux États-Unis

Cette explication s’applique au cas de la France, des États-Unis ou encore d’autres pays européens. Par conséquent, l’écart entre pays riches et pays en développement est flagrant. Le sentiment anti-vaccination est moindre. C’est notamment le cas du Bangladesh.

Dans les conclusions de l’étude, il est précisé que la quasi-totalité des habitants dit avoir confiance dans la sûreté et l’efficacité des vaccins. L’auteur précise ainsi que dans les pays en développement, il y a plus de maladies contagieuses et surtout que les habitants voient ce qu’il se passe quand il n’y a pas eu de vaccination.

►À lire aussi : Priorité Santé - Semaine Mondiale de la Vaccination

Enfin, cette enquête nous apporte un autre enseignement : plus le pays est religieux, plus ses habitants vont croire aux apports positifs de la science et donc de la vaccination.

À écouter aussi les explications du professeur Odile Launey, infectiologue, responsable du centre d'investigation clinique à l'hôpital Cochin
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail