France

France: 11 heures de retard pour un train Paris/Clermont-Ferrand

La gare Saint-Lazare à Paris, d'où partent de nombreux trains pour Clermont-Ferrand (photo d'illustration).
La gare Saint-Lazare à Paris, d'où partent de nombreux trains pour Clermont-Ferrand (photo d'illustration). Rfi/Laurent Berthault

Une nuit compliquée pour les 200 passagers du train Paris/Clermont-Ferrand. Le train devait arriver en début de soirée jeudi 27 juin. Il n'a finalement atteint la capitale de l'Auvergne dans le centre de la France que ce 28 janvier, à 8 heures, heure française, soit 11 heures de retard. La faute, notamment, à la casse d'une caténaire.

Publicité

Le train, déjà parti avec trois heures de retard, s'arrête subitement aux alentours de Montargis dans le centre de la France. La caténaire permettant l'alimentation électrique du train n'aurait pas supporter la chaleur et aurait fondu selon la SNCF. C'est le début d'une longue nuit pour les 200 voyageurs. Ils sont ravitaillés en eau, mais la chaleur étouffante rend l'attente extrêmement difficile.

« C’est compliqué. Il n’y a pas eu de situation critique cette nuit malgré des conditions qui étaient pénibles. Je ne sais pas si on est un peu résigné au niveau de cette destination où on quand même confrontés à une situation qui se détériore d’année en année. C’est une ligne catastrophique », témoigne un passager encore fatigué par une aventure dont il se serait bien passé.

« Une dégradation qui est évidente »

Cette ligne se détériore selon Michel Sauvade, maire d'un village proche de Clermont Ferrand et usager très régulier de ce train.

« Je dois dire qu’en deux ans et demi, sans noircir le tableau, je n’ai pas eu un aller-retour qui s’est déroulé correctement. Il y a une dégradation qui est évidente. Ça s’accompagne même par une lassitude manifeste des personnels. La direction du suivi de ces lignes se fiche complètement de la ligne Clermont-Paris, c’est une variable d’ajustement. Il y a un cynisme qui est incroyable », tonne l’élu.

D'année en année, les retards de trains augmentent en France. Cela représentait 17 % des trajets en 2018.

► À lire aussi : France: interdire l'avion quand on peut prendre le train?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail