Accéder au contenu principal
France / Édouard Philippe

France: l'ex-ministre italien Sandro Gozi intègre Matignon

Sandro Gozi, alors ministre italien des Affaires européennes, le  29 mai 2016, dans l'émission de RFI «Carrefour de l'Europe».
Sandro Gozi, alors ministre italien des Affaires européennes, le 29 mai 2016, dans l'émission de RFI «Carrefour de l'Europe». RFI/Pierre René-Worms
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un ancien ministre italien rejoint l'équipe du Premier ministre français. Sandro Gozi est nommé ce mardi à Matignon en tant que chargé de mission aux Affaires européennes. Ancien membre des gouvernements de Matteo Renzi et de Paolo Gentiloni, l'Italien a été élu en mai député européen sur la liste de la majorité présidentielle française.

Publicité

De l'Italie à la France. Sandro Gozi fait partie désormais de ces rares hommes politiques à faire carrière dans deux pays différents. Mais son sujet de prédilection reste le même : l'Europe.

Secrétaire d'État aux Affaires européennes à Rome, il a ensuite intégré, lors des élections européennes en mai dernier, la liste de la majorité présidentielle française à la 22e place.

Sandro Gozia a été élu député, mais il ne peut pas siéger à Bruxelles tant que les députés britanniques ne sont pas partis. Alors en attendant, l'Italien sera chargé de mission à Matignon aux côtés d'Édouard Philippe pour l'aider à préparer la nouvelle législature qui s'ouvre en Europe.

Sa nomination est pour lui un symbole de l'Europe qu'il défend : « Le gouvernement français et le Premier ministre ont fait un acte courageux, clairvoyant, parce qu’à l’avenir, de plus en plus la politique européenne sera efficace si elle est transnationale. Et être transnationale, ça veut dire aussi mettre ensemble des Européens de différentes nationalités qui partagent les mêmes projets européens. »

À 51 ans, Sandro Gozi connait bien la France, où il enseigne à Sciences Po depuis 15 ans. Il est originaire d'une petite ville en Italie qui longe le fleuve Rubicon. Il le dit lui-même avec le sourire : il franchit le Rubicon tous les jours depuis sa naissance.

À lire aussi : Qui sont les nouveaux dirigeants de l'Union européenne?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.