Accéder au contenu principal
France

Le Gilet jaune Éric Drouet condamné à 500 euros d'amende avec sursis

La figure du mouvement des «gilets jaunes» Éric Drouet et son avocat lors de leur arrivée au tribunal de Paris le 5 juin 2019.
La figure du mouvement des «gilets jaunes» Éric Drouet et son avocat lors de leur arrivée au tribunal de Paris le 5 juin 2019. Aurore MESENGE / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Éric Drouet, figure emblématique du mouvement des gilets jaunes, a été condamné à 500 euros d'amende avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris pour port d'arme prohibé, un simple « bout de bois selon lui ». Il a été relaxé des poursuites pour « participation à un groupement formé en vue de violences ».

Publicité

Le tribunal correctionnel a condamné Éric Drouet, à une amende de 500 euros avec sursis. Le chauffeur routier était poursuivi pour avoir participé à une manifestation non déclarée avec un bâton dans son sac. Pour lui, il s'agissait d'un simple bout de bois. Pour l'accusation, c'était une matraque. Le parquet avait requis, en juin dernier, à son encontre 4 mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende. 

L'homme de 34 ans, absent au moment du délibéré, a par contre été relaxé pour  « participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations ». Il a fait savoir qu'il ferait appel de la condamnation concernant la condamnation pour port de matraque qui laisse, selon lui « un petit goût d'inachevé ».

Éric Drouet a déjà été condamné le 29 mars à Paris à 2 000 euros d'amende, dont 500 avec sursis  pour l'« organisation » « sans déclaration préalable » de la manifestation du 22 décembre 2018 et d'une autre le 2 janvier 2019.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.