Accéder au contenu principal
France / Musiques

«Je suis africain», l'album posthume et très personnel de Rachid Taha

Rachid Taha en 2001 (image d'illustration).
Rachid Taha en 2001 (image d'illustration). Photo by Julien Hekimian/Sygma/Corbis/Sygma via Getty Images
Texte par : RFI Suivre
7 mn

A noter parmi les sorties de disques de ce mois de septembre, cet album posthume de Rachid Taha, « Je suis Africain ». Le chanteur, roi du « rock'n raï » et figure de la France « Black Blanc Beur » avait travaillé pendant deux ans à la réalisation de ce nouvel opus avec Toma Feterman, fondateur du groupe La caravane passe. Mais, fauché par une crise cardiaque à 59 ans l'an dernier, il n'aura pas eu le temps de voir aboutir son 11e album solo...

Publicité

La voix rauque est fatiguée, mais l'humour et le goût pour les jeux de mots sont intacts...

«Je suis africain», l'album posthume de Rachid Taha

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.