Accéder au contenu principal
FRANCE

L’assemblée des «gilets jaunes» appelle à rejoindre la grève du 5 décembre

Un urgentiste portant un gilet jaune, pendant une manifestation le 26 septembre 2019 à Paris (photo d'illustration).
Un urgentiste portant un gilet jaune, pendant une manifestation le 26 septembre 2019 à Paris (photo d'illustration). Sameer Al-Doumy / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La quatrième « Assemblée des assemblées » des « gilets jaunes » a pris fin dimanche 3 novembre. Elle était organisée dans un musée désaffecté à Montpellier depuis le 1er novembre. Deux cents délégations locales du mouvement étaient présentes, notamment pour évoquer la suite à donner à leur mouvement.

Publicité

Parmi les nombreux votes, l’assemblée plénière de cette quatrième « Assemblée des assemblées » des « gilets jaunes » a décidé que le mouvement rejoindrait la grève générale du 5 décembre contre la réforme des retraites, a confirmé à RFI Christophe Chapuis, référent médias de l’événement.

Les quelque 600 « gilets jaunes », représentant 200 délégations de ronds-points, ont également décidé que la prochaine rencontre se tiendrait probablement à Toulouse, à une date encore indéterminée. Le mouvement s’approche de son premier anniversaire, la mobilisation ayant débuté le 17 novembre 2018.

L’« Assemblée des assemblées » a également tranché sur plusieurs questions, nous raconte Christophe Chapuis. « Il y a eu sept axes de travail thématiques, plus quatre autres qui se sont rajoutés en cours de route, c’est donc extrêmement riche », avec des participants« qui ont travaillé d’arrache-pied, tous les jours pendant plusieurs heures ».

Au micro de François Willmann, Christophe Chapuis, référent médias de l'événement, nous livre les principaux points à retenir de ces trois jours.

Donc en fin d’assemblée plénière, il y a quand même eu un plébiscite sur quelques questions: le soutien aux populations qui sont actuellement en train de se révolter face aux injustices, parce qu’on voit que le monde des «gilets jaunes» n’est pas le seul dans le monde. On a eu, bien sûr aussi, un soutien massif pour la mobilisation du 17 novembre, ça, on pouvait s’y attendre. Et enfin, on a eu un soutien vraiment massif, également, à la grève générale du 5 décembre. C’est-à-dire que les «gilets jaunes» feront partie très probablement des cortèges et aideront comme ils le peuvent pour cette grève générale du 5 décembre

Christophe Chapuis, référent médias de l'événement, dresse le bilan de l'«Assemblée des assemblées» des gilets jaunes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.