Accéder au contenu principal
France

320 millions d’euros reçus pour la reconstruction de Notre-Dame

Travaux préliminaires à la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 24 juillet 2019.
Travaux préliminaires à la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 24 juillet 2019. Rafael Yaghobzadeh/Pool via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Huit mois après l'incendie, la fondation Notre-Dame reçoit encore 150 à 200 dons par semaine. Une générosité qui vient du monde entier, particulièrement à l'approche de Noël. Même si les dons sont encore loin du milliard d'euros annoncé juste après l'incendie.

Publicité

En ce jour de Noël, Notre-Dame peut compter sur plus de 320 millions d'euros pour sa reconstruction. Malgré ces engagements fermes, on est pour l'instant encore loin du milliard annoncé quelques semaines après l'incendie.

Christophe Rousselot, délégué général de la Fondation Notre-Dame, s'étonne même qu'un tel chiffre ait été avancé. « Le milliard, personne ne l’a jamais trouvé. Ça a été une espèce d’effet de spirale où il s’est dit, dans l’opinion, qu’il pouvait y avoir un milliard, mais… Le décompte fait par le ministère de la Culture s’élève à 322 millions d’euros, ce qui est évidemment une somme considérable et hors norme. Mais ce n’est pas un milliard. »

Promesses des grandes entreprises

Pourtant, certaines grandes entreprises ont fait des promesses de dons s'élevant parfois à plusieurs centaines de millions d'euros. Des sommes débloquées au fur et à mesure des travaux.. pour peut-être atteindre un jour le milliard !

En attendant, Christophe Rousselot compte aussi beaucoup sur la générosité des particuliers du monde entier. « Le Japon et l’Indonésie ont donné beaucoup plus que des pays d’Europe comme la Belgique, le Luxembourg ou même l’Allemagne. C’est très frappant de voir qu’à l’autre bout du monde, Notre-Dame de Paris représente, pour des pays qui ne sont pas chrétiens, quelque chose de considérable. »

Au total, des particuliers de 110 nationalités différentes ont fait un don à la fondation Notre-Dame.

Hier, nous avons reçu une petite lettre avec une pièce de 1 euro scotchée. On a compris que c’était un effort pour cette personne.

Christophe Rousselot, de la fondation Notre-Dame

À lire aussi France: un premier Noël hors de Notre-Dame de Paris

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.