Accéder au contenu principal
France / Questions sociales

Retraites: relance de la mobilisation pour le retrait du projet

En grève, les dockers français ont bloqué, lundi 13 janvier, l'accès au port de Saint-Nazaire. Une nouvelle opération «ports morts» est prévue ce mardi.
En grève, les dockers français ont bloqué, lundi 13 janvier, l'accès au port de Saint-Nazaire. Une nouvelle opération «ports morts» est prévue ce mardi. REUTERS/Stephane Mahe
Texte par : RFI Suivre
6 mn

Alors que la barre des 40 jours de grève vient d'être franchie, l’intersyndicale, formée de la CGT, FO, la FSU, Solidaires, la CFE-CGC et trois organisations de jeunesse, réclame toujours le retrait du projet de système universel par points. Même si les syndicats dits réformistes n'ont, de leur côté, pas appelé à manifester cette semaine, on peut s'attendre à des actions très différentes dans tout le pays.

Publicité

Ce mardi 14 janvier, la mobilisation commence avec une nouvelle opération « ports morts » lancée par la CGT Ports et Docks. Elle appelle les salariés du secteur à arrêter le travail pendant soixante-douze heures, des piquets de grève devraient être installés devant les directions des sept plus grands ports maritimes du pays, notamment à Dunkerque, Marseille et Nantes-Saint-Nazaire.

Deux centres de la Banque de France sont également bloqués à l'appel de la CGT depuis le début de semaine.

L'âge pivot, pour nous, c'est une broutille...

Ludovic, professeur dans un collège, en grève depuis le 5 décembre.

Autre temps fort prévu ce mardi, la démission collective de 1 000 médecins hospitaliers du collectif Inter-Hôpitaux. Alors que la ministre du Travail Muriel Pénicaud se verra remettre le rapport Bellon sur l'emploi des séniors, plusieurs cortèges interprofessionnels vont défiler partout en France.

Nous, au niveau des cheminots, le front est soudé...

Luis da Silva, secrétaire général de la CGT-Cheminots pour le secteur Paris Nord.

Mercredi, rendez-vous est donné devant le ministère des Finances à Paris pour les salariés de la fonction publique.

Enfin, l'intersyndicale espère faire de ce jeudi une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle massive. Cela pourrait être la sixième d'ampleur nationale depuis le début du mouvement le 5 décembre dernier.

Les piquets sont en place aux portes d’accès, obstruées par des pneumatiques, carcasses de voitures et braséros, et des grévistes qui vont se relayer pour maintenir un blocage total. Des perturbations sont à prévoir dans tous les secteurs...

Opération de blocage des grands ports maritimes francais: reportage à Marseille

À lire aussi : Retraites: semaine test pour la mobilisation contre la réforme

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.