Coronavirus: le gouvernement français a 15 jours pour préparer le déconfinement

Le président français Emmanuel Macron à l'Elysée, le 8 avril 2020.
Le président français Emmanuel Macron à l'Elysée, le 8 avril 2020. Ludovic Marin/Pool via Reuters
4 mn

Dans son allocution du 13 avril, consacrée à la pandémie de coronavirus, Emmanuel Macron a annoncé un déconfinement progressif à partir du 11 mai en France. Et pour y parvenir, le président de la République a demandé au gouvernement de lui présenter d’ici 15 jours un plan pour organiser cette nouvelle étape. Edouard Philippe et ses ministres sont à la tâche pour préparer cette échéance.

Publicité

C'est un test de crédibilité pour Emmanuel Macron. Un membre du gouvernement explique que « tous les ministères sont amenés à plancher » sur ce défi : celui du déconfinement en France, pays quasi figé depuis le 17 mars et engagé dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Le président de la République a annoncé que le déconfinement débutera progressivement à compter du lundi 11 mai.

Beaucoup de questions à régler d’ici au 11 mai

Qui présentera finalement le plan ? Cette mission pourrait être attribuée au Premier ministre, Edouard Philippe, mais ce n’est pas encore tranché. Pour le moment, l’heure est au travail pour préparer un plan global dans tous les secteurs de la vie sous la houlette de Jean Castex, le « Monsieur Déconfinement » nommé par Edouard Philippe, qui est à la tâche depuis début avril.

 À lire aussi : Coronavirus en France: un déconfinement et beaucoup de questions

« Le déconfinement ne sera pas une partie de franche rigolade », explique une ministre, avec des points critiques à propos de l’école, des transports, sur la capacité à organiser branche par branche un retour au travail dans des conditions de sécurité sanitaires garanties… De nombreuses questions, notamment logistiques, doivent aussi être réglées, comme par exemple celle de la mise à disposition des masques « grand public » pour ceux qui retourneront au travail, ou encore celle des hôtels où pourraient être isolées les personnes présentant des symptômes et testées positives au Covid-19 après le 11 mai.

Tout doit être organisé car réussir la sortie du confinement est un impératif pour le président, dont la gestion de l’épidémie a été critiquée et qui cherche à retrouver la confiance des Français.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail