Accéder au contenu principal

Aux Restos du cœur, les files d'attente s'allongent sous l'effet de la crise sanitaire

Distribution alimentaire à Orléans, le 26 mars 2020, pendant le confinement.
Distribution alimentaire à Orléans, le 26 mars 2020, pendant le confinement. Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 min

Depuis la mi-mars, les demandes d’aide alimentaire explosent, conséquence du confinement lié à l’épidémie de coronavirus. Les associations constatent une hausse d’environ 50% de demandeurs. Après la crise sanitaire, elles craignent une crise sociale.

Publicité

Les files d’attentes devant les centres des Restos du cœur s’allongent. Sans cantine scolaire pour leurs enfants, de nombreux parents peu habitués à demander ces aides se rendent désormais dans les distributions.

Ils ne sont pas les seuls à expérimenter cette triste réalité, explique Patrice Blanc, le président bénévole des Restos du cœur. « On voit apparaître des personnes qu’on ne voyait pas avant, note-t-il. C’est par exemple le cas des étudiants, c’est le cas d’hommes dans la force de l’âge qui avaient des petits boulots précaires, des intermittents, des saisonniers et puis aussi de tout une partie de gens qui étaient au travail au noir non déclaré, qui n’ont plus ces possibilités. »

Une réforme de l'assurance chômage qui pourrait empirer les choses

La France a enregistré une augmentation de 22,6 % de demandeurs d'emploi de catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité en avril 2020. C’est pour Patrice Blanc un indicateur de ce qu’il va se passer dans les prochains mois. « On a une grande crainte : que la réforme de l’assurance chômage, si elle est appliquée à partir du mois de septembre, diminue de façon importante les ressources d’un ensemble de chômeurs, explique-t-il. Et qu’on les voit affluer également aux Restos du cœur. »

Les associations prévoient que d’ici la fin de l’année 8 millions de personnes feront appel à l’aide alimentaire. C’est trois millions de plus qu’avant la crise sanitaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.