Accéder au contenu principal

France: un service de police de Seine-Saint-Denis dans le collimateur de la justice

La compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis est au coeur d'une enquête menée par un juge d'instruction de Bobigny (photo d'illustration).
La compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis est au coeur d'une enquête menée par un juge d'instruction de Bobigny (photo d'illustration). REUTERS/Eric Gaillard
Texte par : RFI Suivre
1 min

Lundi 29 juin, six policiers d'une unité d'intervention de Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne, ont été placés en garde à vue lors d'une opération menée par l'IGPN. Ils sont soupçonnés de détention et transport de stupéfiants ainsi que de vol. Ce service de police sera en partie dissous par les autorités.

Publicité

Violences, vols, falsifications de procès-verbaux et délits liés au trafic de stupéfiants : la police de Seine-Saint-Denis est au coeur d'un scandale qui ne va pas passer inaperçu en raison du climat de méfiance qui règne en France entre les citoyens et les services de police.  

 ► À écouter aussi : Michel Tubiana : « C'est le rapport de confiance entre la population et sa police qui est remis en cause »

L'enquête aurait démarré il y a plusieurs mois, avec notamment la mise sur écoute des personnels concernés afin de comprendre leurs pratiques.  En août 2019, cette compagnie, la CSI 93, avait déjà été mise en cause lors d'une interpellation violente, dans la cité Cordon à Saint-Ouen. Mais les six policiers interpellés alors avaient été remis en liberté.

Les choses s'annoncent plus compliquées cette fois-ci, puisqu'une quinzaine d'enquêtes sont en cours. Six policiers sont aussi en garde à vue.

D'ores et déjà, la hiérarchie a fait savoir qu'une partie de la CSI 93 serait dissoute.  Les CSI travaillent à la sécurisation des quartiers et peuvent également participer à des missions de maintien de l'ordre. Elles sont composées d'unités spécialisées travaillant en tenue ou en civil.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.