Accéder au contenu principal

Condamné à 30 ans de prison, le jihadiste Tyler Vilus a échappé à la perpétuité

Un croquis de la cour réalisé le 25 juin 2020 au palais de justice de Paris montre le jihadiste français également appelé "l'émir" de l'État islamique Tyler Vilus s'exprimant lors de l'ouverture de son procès.
Un croquis de la cour réalisé le 25 juin 2020 au palais de justice de Paris montre le jihadiste français également appelé "l'émir" de l'État islamique Tyler Vilus s'exprimant lors de l'ouverture de son procès. BENOIT PEYRUCQ / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le jihadiste Tyler Vilus, reconnu coupable de meurtres en bande organisée échappe à la perpétuité. Il a été condamné à 30 ans de prison pour plusieurs crimes, dont l’exécution en 2015 de deux opposants de l'État islamique en Syrie.

Publicité

Il s’agit du premier jihadiste français à être jugé pour des crimes commis à l’étranger. Condamné à 30 ans de réclusion criminelle, assortis d'une période de sûreté des deux tiers, Tyler Vilus échappe donc à la perpétuité. Il était jugé pour plusieurs crimes en Syrie entre 2013 et 2015, dont l’exécution de deux opposants de l’État islamique.

La cour a « décidé de ne pas prononcer » la peine maximale estimant qu’elle avait voulu lui « laisser une lueur d'espoir » pour lui permettre « d'évoluer ». Incarcéré il y a 5 ans, il pourra donc demander un aménagement de peine en 2035, à l'âge de 45 ans.

Un émir de l’État islamique

Une clémence relative qui s'explique par un aveu formulé lors de l'audience. Il a admis que lors de son arrestation à Istanbul en 2015, il revenait bien en Europe pour y mourir les armes à la main. Indication qu’il avait toujours niée. De son côté, la cour a considéré qu'il avait montré sa volonté de retrouver la surface. Une démarche qui prendra du temps, mais qui ne doit pas être anéantie.

Tyler Vilnus est de loin le membre le plus important de l'organisation terroriste à comparaître à Paris. Recruteur, propagandiste, policier, combattant ... Il a tenu tous les rôles au sein de l’État islamique. Un engagement qu'il a comparé durant l'audience à une plongée en apnée dont on ne remonte pas.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.