Accéder au contenu principal

France: manifestation à Ajaccio contre les violences sexuelles et pour la fin de l'omerta

La manifestation à l'appel du mouvement #IwasCorsica à Ajaccio, sur l'île française de la Corse en Méditerranée, ce dimanche 5 juillet 2020.
La manifestation à l'appel du mouvement #IwasCorsica à Ajaccio, sur l'île française de la Corse en Méditerranée, ce dimanche 5 juillet 2020. Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

La manifestation s'est déroulée ce dimanche à Ajaccio à l’appel de #IwasCorsica. Le hashtag pour libérer la parole de celles ou ceux qui ont subi des viols ou agressions sexuelles a été lancé comme un cri de ralliement sur les réseaux sociaux début juin à l’initiative de jeunes filles de Bastia. Les témoignages se sont multipliés provoquant une onde de choc.

Publicité

« Nous sommes la voix de celles qui n’en n’ont plus. » La banderole est dépliée devant le palais de justice d’Ajaccio. Masques autour du visage, t-shirt floqués « #IWasCorsica », près de 400 filles et garçons ont marché dans le calme du palais de Justice à la préfecture en criant : « La honte change de camp ».

Certaines de ces manifestantes ont témoigné sur Twitter. Elles ont raconté des viols ou des agressions sexuelles. À la justice, elles veulent dire : prenez nos plaintes, ne les laissez plus sans suite.

Une délégation a rencontré le préfet de Corse. Les porte-paroles ont exposé leurs revendications : parler de notion de consentement dans les lycées et former les policiers qui reçoivent les plaintes pour agressions sexuelles. 70% de ces plaintes sont actuellement classées sans suite.

► À écouter aussi : Briser les tabous du viol

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.