France: première rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les forces de l'ordre

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en réunion avec des représentants de la police nationale et de la gendarmerie au ministère de l'Intérieur, le 8 juillet 2020.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en réunion avec des représentants de la police nationale et de la gendarmerie au ministère de l'Intérieur, le 8 juillet 2020. Thomas Coex/Pool via REUTERS

Au lendemain de sa prise de fonction, Gérald Darmanin recevait ce mercredi après-midi les syndicats de policiers. Une première prise de contact entre le ministre de l'Intérieur et les forces de l'ordre. Après les mots, les policiers attendent maintenant des actes.

Publicité

Opération séduction pour Gérald Darmanin avec pour objectif de reconquérir le cœur des policiers qui s'étaient sentis lâchés par Christophe Castaner sur la question des violences et du racisme dans la police.

Après deux heures de rencontre, Yves Lefebvre, secrétaire général d'Unité SGP Police-FO, évoque un homme très cartésien et décidé.

« On a bien compris qu'on avait affaire à un ministre qui veut aller directement au but. Il veut améliorer le quotidien des policiers, donc on ne peut bien évidemment que s'associer à cette volonté d'améliorer le quotidien des policiers. On a aussi été très clairs. Au-delà des mots d'amour, maintenant on veut des actes d'amour. »

Dès septembre, Gérald Darmanin a promis plus de moyens pour les policiers de terrain : véhicules neufs, radios, bâtiments...

Mais Fabien Vanhemelryck, secrétaire général d'Alliance police nationale, attend aussi une vraie réforme de l'institution. « On va lui laisser le temps de travailler. Il a dit qu'il allait être rapide et qu'il allait nous aporter du concret très rapidement. Maintenant, moi j'espère que ça va être un vrai plan Marshall avec des mesures sociales, une revalorisation des heures de nuit, faire en sorte qu'il y ait une réponse pénale ferme, notamment envers les agresseurs de policiers. Enfin tout un tas de choses qui doit faire en sorte d'améliorer les conditions de vie et de travail des policiers. »

Des pistes d'amélioration qui devraient être mises sur la table sous 15 jours : Gérald Darmanin leur a promis une nouvelle réunion de travail.

À lire aussi : Castaner part sans regrets de l'Intérieur, Darmanin rassure la police

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail