Accéder au contenu principal

Les deux suspects du meurtre de Mireille Knoll renvoyés aux assises

Un mémorial en hommage à Mireille Knoll au pied de son immeuble parisienle 28 mars 2018.
Un mémorial en hommage à Mireille Knoll au pied de son immeuble parisienle 28 mars 2018. FRANCOIS GUILLOT / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Les juges chargés de l'enquête sur le meurtre de Mireille Knoll, une octogénaire juive tuée à Paris en mars 2018, ont ordonné un procès aux assises pour « meurtre sur personne vulnérable et commis en raison de la religion de la victime ». Le meurtre de la vieille dame avait à l'époque suscité une vive émotion. 

Publicité

Les deux supects du meurtre de Mireille Knoll, actuellement en détention provisoire, sont donc renvoyés aux assises pour crime à caractère antisémite.

Ces deux hommes, le fils d’une voisine âgé de 30 ans et qui connaissait l’octogénaire depuis l’enfance, et un marginal de 24 ans aux antécédents psychiatriques, devront donc comparaître conformément aux réquisitions du parquet pour ce meurtre, aggravé par deux circonstances : le fait que la vieille dame était une « personne vulnérable » et que cet acte a été commis « en raison de sa religion ». 

Un meurtre antisémite ?

Une confrontation et une reconstitution organisées l'année dernière n'avaient pas permis de faire la lumière sur les faits, les deux mis en examen s'accusant mutuellement des coups mortels.

Le meurtre s'est déroulé en mars 2018. Le corps de cette femme de 85 ans, atteinte de la maladie de Parkinson, avait été trouvé lardé de onze coups de couteau et partiellement carbonisé dans son appartement de l’Est parisien. 

La question de l'antisémitisme du crime avait suscité l'émoi de la communauté juive à l'époque. Plusieurs marches blanches avaient été organisées. Le président de la République Emmanuel Macron avait aussi déclaré que Mireille Knoll « avait été tuée parce que juive ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.