France: un 14-Juillet marqué par l'épidémie de coronavirus

Des militaires français répètent leur défilé le 12 juillet 2020.
Des militaires français répètent leur défilé le 12 juillet 2020. Thomas SAMSON / AFP

Les traditionnelles cérémonies de la fête nationale en France vont s'adapter à la crise sanitaire que le pays. D'autant que le nombre de cas repart à la hausse. Le président Macron s'adressera d'ailleurs aux Français à la mi-journée.

Publicité

Le 14-Juillet, c'est traditionnellement un impressionnant défilé militaire sur les Champs-Elysées à Paris avec 4 000 soldats français et étrangers qui descendent la plus belle avenue du monde. Mais cette année, pas de blindés, ni de troupes à pied. La cérémonie sera cantonnée à la place de la Concorde, avec seulement 2 000 participants et quelque 2 500 invités. Les autres devront se contenter de la retransmission en direct à la télévision. 

La cérémonie sera courte, à peine plus d'une heure, mais les incontournables seront maintenus. La Marseillaise, l'hymne national, sera dédiéee à l'ensemble du monde soignant, tout comme l'un des deux passages de la patrouille de France, dans le ciel de la capitale.

Le service de santé des armées à l'honneur

Ce 14-Juillet sera en effet placé sous le sceau de l'unité d'une nation engagée dans la lutte contre le coronavirus. Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a donc choisi de mettre en valeur la participation des armées à la lutte contre la pandémie avec comme figure de proue le service de santé des armées. Bien qu'il ne représente qu'1% de l'offre de soins en France, il a pris en charge 3% des patients atteints du virus en réanimation, dans ses huit hôpitaux. Il est également intervenu tous azimuts sur le territoire national. 

Le fait que l'on soit invité à participer montre vraiment, pour moi, qu'ils ont compris notre implication et que nous avons été à un moment donné un maillon essentiel dans la lutte contre la pandémie.

Radu Lupescu, médecin anesthésiste à Strasbourg invité au défilé du 14 juillet

Seront également présents des personnels de l'armée de l'air et des marins ayant transféré des patients par voie aérienne et par bateau. Mais l'hommage sera plus large et ouverts aux civils, notamment les soignants des hôpitaux publics seront acclamés en fin de cérémonie. 

Cette édition 2020 débutera surtout par un hommage au général Charles de Gaulle. Les marins du porte-avions éponyme seront donc également représentés place de la Concorde, eux qui ont été particulièrement touchés par l'épidémie de coronavirus. Près de deux tiers de l'équipage avait été contaminé par le Covid-19.

Les marins du porte-avions Charles de Gaulle à l'honneur, un reportage de Franck Alexandre

Feu d'artifice à huis clos

L'autre grande tradition du 14 juillet, c'est le feu d'artifice. Le plus important, celui d'habitude tiré de la Tour Eiffel, se déroulera à huis clos. Le quartier est bouclé, pour éviter que des spectateurs ne se massent pour l'observer. Il sera, lui aussi, retransmis à la télévision.

De nombreuses grandes villes ont tout bonnement annulé leur feux d'artifice. Certaines plus petites ont choisi de le maintenir ou d'en tirer plusieurs à plusieurs endroits différents pour éviter les attroupements de plus de 5 000 personnes.

Dernière tradition, annulée pour cause de Covid-19, celle des bals des pompiers. Chaque année, les casernes ouvrent leurs portes pour des soirées dansantes. Elles resteront closes ce mardi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail