France: Gilles Le Gendre quittera la tête des députés LaREM à la rentrée

Le chef du groupe LaREM à l'Assemblée nationale Gilles Le Gendre en 2017.
Le chef du groupe LaREM à l'Assemblée nationale Gilles Le Gendre en 2017. © Joel Saget / AFP

Gilles Le Gendre a annoncé jeudi qu'il quitterait la présidence du groupe La République en Marche à l’Assemblée en septembre. Le député de Paris était poussé vers la sortie par une partie de ses troupes. Les candidats à son poste sont déjà en campagne.

Publicité

Gilles Le Gendre rend les armes. L’ancien journaliste était fragilisé depuis la diffusion d’une note privée adressée à Emmanuel Macron sur le remaniement.

Et il ne cachait plus ces derniers temps sa fatigue à gérer près de 300 députés marcheurs. « On est au creux de l’entonnoir, on ne pourra pas tenir comme ça deux ans de plus », confiait un de ses proches il y a quelques jours.

De nombreux députés ne l’épargnaient pas, critiquant un chef sans autorité. Dans une lettre envoyée aux 280 élus marcheurs, Gilles Le Gendre annonce son départ en septembre pour laisser la place écrit-il à du « sang neuf ».

François de Rugy déjà candidat pour prendre sa place

Plusieurs prétendants sont déjà sur les rangs. François de Rugy le premier. L’ancien ministre de la Transition écologique emporté par le scandale des homards, avance à visage découvert. Le nom de l’ex-ministre de l’Intérieur Christophe Castaner circule aussi. Mais d’autres députés respectés comme Roland Lescure pourraient également s’imposer.

La démission de Gilles Le Gendre intervient au moment même où Emmanuel Macron doit mettre la dernière main au remaniement. Les postes de secrétaires d’État restent à distribuer. Et là encore, de nombreux députés marcheurs ont déjà levé la main.

►À lire aussi : France: les oppositions critiquent la déclaration de politique générale du Premier ministre

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail