Accéder au contenu principal

France: le gouvernement s'attaque aux violences sexuelles faites aux enfants

Le secrétaire d'État Adrien Taquet à l'Assemblée nationale.
Le secrétaire d'État Adrien Taquet à l'Assemblée nationale. Ludovic MARIN / POOL / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En France, le gouvernement veut s'attaquer aux violences sexuelles faites aux enfants. Le secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles, Adrien Taquet, annonce dans le Journal du dimanche la création d'une « commission indépendante sur les violences sexuelles faites aux enfants ».

Publicité

La fin de l'impunité des relations sexuelles avec les mineurs… C'est le message que veut proclamer le gouvernement en créant cette commission qui commencera ses travaux à l'automne. Alors qu'a éclaté il y a quelques mois le scandale Gabriel Matzneff, un auteur dont les activités pédophiles connues de beaucoup n'ont été que récemment dénoncés.

Le secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles veut s'inspirer de la méthode mise en place par la commission chargée d'enquêter sur les abus sexuels commis dans l'Église. Le but est de lancer des appels à témoins afin de faire parler les victimes.

Attention particulière sur les familles

Cette nouvelle commission sera composée de magistrats, de médecins, de psychologues et de sociologues. Elle se penchera surtout sur la famille « qui concentre 80 % des violences » sexuelles faites aux enfants, détaille Adrien Taquet. Elle sera créée lors des états généraux de la protection de l'enfance, qui doivent donner lieu à des mesures avant le 20 novembre.

Pour lui, « l'inceste est le dernier des tabous », il s'agit donc d'abord de mieux connaître ce phénomène en écoutant ceux qui en ont été victimes. Le gouvernement veut ainsi présenter un projet de loi l'an prochain pour mettre en place « un organe de pilotage unifié, comprenant l'État, les départements qui sont chargés de l'Aide sociale à l'enfance depuis trente ans, et des associations » pour mieux lutter contre les disparités dans la prise en charge des enfants en danger.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.