Accéder au contenu principal
Reportage

Le port du masque obligatoire dans certaines zones à Paris est mal respecté

Des piétons portant des masques de protection dans le 2e arrondissement de Paris, le 6 août 2020.
Des piétons portant des masques de protection dans le 2e arrondissement de Paris, le 6 août 2020. REUTERS/Gonzalo Fuentes
Texte par : RFI Suivre
5 mn

À Paris, le port du masque est devenu obligatoire dans certaines rues comme dans la rue Daguerre et la rue Raymond Losserand, dans le 14e arrondissement. Mais les mesures prises par le préfet de Police et la maire Anne Hidalgo sont controversées. Et beaucoup de passants ne respectent pas les consignes.

Publicité

« C'est vrai qu'on est obligé de le porter ici. J'ai complètement oublié qu'on devait le porter. » Rue Daguerre, le port du masque est obligatoire. Pourtant, beaucoup de passants ont le visage découvert. La raison ? Aucune signalisation pour l'indiquer.

Marie Isabelle porte son masque depuis quelques minutes seulement : « On s'est fait interpeller par quelqu'un dans la rue qui nous a dit " il faut mettre le masque ", raconte-t-elle. Du coup on a téléchargé la carte pour voir où c'était obligatoire et où ça ne l'était pas. Donc nous on ne savait pas. On s'est référé à ce qui est indiqué sur le site de la ville de Paris. »

Mais cette obligation ne fait pas l'unanimité dans la capitale. « C'est ridicule, je ne vois pas l'intérêt de la chose en fait., commente Robin, étudiant en école de commerce. Pour une fois ça se fait partout ou ça se fait nulle part. Ça aurait été plus intelligent de l'obliger partout. C'est ridicule de devoir le mettre que dans certaines rues et pas dans d'autres. »

D'autres passants, plus inquiets, souhaitent que l'arrêté soit étendu dans les autres rues de la capitale. Comme Amandine, qui habite la rue Raymond Losserand.

«  C'est une très bonne chose, estime-t-elle. C'est hyper important de se protéger soi-même et de protéger les autres. Il ne faut pas être égoïste. Il y a beaucoup de personnes que je vois dans la rue qui ne le portent pas. Ici, c'est une zone commerçante, donc je trouve que c'est complètement normal et je pense que ça devrait être obligatoire partout en fait. »

Le non respect du port du masque est passible d'une amende de 135 euros pour les piétons. Les conducteurs de vélo ou de trotinettes, eux, ne sont pas concernés.

À lire aussi : Coronavirus: en France, les appels à la vigilance se multiplient, faut-il s'en inquiéter?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.