Accéder au contenu principal

Coronavirus: Olivier Véran met en garde face à «une situation à risques»

La France est «dans une situation à risques» à cause du Covid-19, estime le ministre de la Santé Olivier Véran.
La France est «dans une situation à risques» à cause du Covid-19, estime le ministre de la Santé Olivier Véran. Bertrand GUAY / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, le ministre de la Santé français, Olivier Véran, s'inquiète d'une résurgence de l'épidémie de Covid-19 et d'une contamination des plus jeunes vers les personnes âgées. 

Publicité

« Nous sommes dans une situation à risques » face au Covid-19, a mis en garde le ministre de la Santé Olivier Véran dans un entretien au Journal du Dimanche, craignant une contamination des plus jeunes vers les personnes plus âgées et donc plus fragiles.

Depuis plus d'un mois, la circulation du virus est en hausse, notamment chez les jeunes. Désormais, le Covid-19 touche « quatre fois plus » les moins de 40 ans que les plus de 65 ans. La majorité des transmissions se faisant lors de rassemblements festifs, où les gestes barrières ne sont pas respectés.

L'épidémie « ne s'est jamais arrêtée »

Cette propagation du coronavirus fait craindre aux autorités une transmission des jeunes aux personnes âgées, qui contractent des formes plus graves de la maladie. C'est déjà le cas dans les Bouches-du-Rhône, dans le sud de la France, où le nombre de nouveaux cas chez les personnes de 20 à 40 ans est important. On constate depuis trois semaines que les tests positifs chez les seniors augmentent, tout comme le nombre d’hospitalisations et d’admissions en réanimation.

L'épidémie « ne s'est jamais arrêtée », a rappelé Olivier Véran. « Elle a seulement été contrôlée pendant le confinement puis le déconfinement progressif ». « Le risque, a-t-il insisté, c'est que, après avoir enlevé doucement le couvercle de la casserole, l'eau se remette à bouillir ».

Le ministre de la Santé craint une résurgence de l’épidémie qui « mettrait en tension notre système sanitaire ». S’il écarte pour le moment un nouveau confinement général, il explique que des mesures spécifiques et à l'échelle des territoires pourraient être décidées.

Samedi 23 août, 3 602 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés, selon les autorités sanitaires. Jeudi et vendredi 4 771 et 4 586 nouveaux cas avaient été comptabilisés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.