Accéder au contenu principal

Injure et provocation à la haine: Eric Zemmour condamné à 10000 euros d'amende

Lors de la Convention de la droite en septembre 2019, Eric Zemmour s'était lancé dans une violente diatribe islamophobe et anti-immigration.
Lors de la Convention de la droite en septembre 2019, Eric Zemmour s'était lancé dans une violente diatribe islamophobe et anti-immigration. AP Photo/Michel Euler
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le tribunal de Paris a condamné ce vendredi 25 septembre le polémiste Eric Zemmour pour injure et provocation à la haine. Il devra s'acquitter d'une amende de 10 000 euros.

Publicité

C'est une violente diatribe islamophobe et anti-immigration qui vaut à Eric Zemmour d'être condamné à une amende de 10 000 euros. Le polémiste a tenu ses propos en septembre 2019 lors d'un rassemblement politique organisé à Paris par des proches de Marion Maréchal. L'ancienne députée du Front national était d'ailleurs présente dans la salle.

A la tribune, le chroniqueur, qui venait d'être condamné pour incitation à la haine raciale, reprend ses thèmes de prédilection et s'attaque aux musulmans et aux immigrés. Son discours extrêmement brutal est diffusé en direct, dans sa totalité, par la chaîne de télévision LCI. Il provoque des condamnations dans la classe politique, des signalements auprès du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et des débats au sein des rédactions pour lesquelles il travaille.

Ce vendredi, le tribunal de Paris a estimé qu'en tenant « des propos injurieux envers une communauté et sa religion », des termes « préparés » et « choisis », le polémiste a outrepassé les limites de la liberté d'expression. Eric Zemmour, qui collabore toujours avec plusieurs médias, pourrait faire appel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.