Accéder au contenu principal

Sondage Viavoice: 60% des Français estiment que les médias parlent trop de la pandémie

Le personnel de santé au travail à l'hôpital de La Timone, à Marseille, le 25 septembre.
Le personnel de santé au travail à l'hôpital de La Timone, à Marseille, le 25 septembre. Christophe SIMON / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

60% des Français estiment que l’on parle trop de la pandémie de Covid-19 dans les médias. C’est l'un des résultats d’une étude réalisée par l’institut Viavoice pour les Assises internationales du journalisme de Tours et dont France Medias Monde est partenaire.

Publicité

Cette étude, qui repose sur un panel 1 000 personnes interrogées, sur les médias et les journalistes à l’heure de la crise sanitaire n’est pas tendre avec la profession de journaliste.

La place donnée à la pandémie de Covid-19 dans les médias a été trop importante pour une large majorité des personnes interrogées. Le virus et ses conséquences dans la société sont omniprésents. Seulement un quart des Français estiment que cette place dans le traitement de l’information est équilibrée.

La plus importante critique concerne la nature du traitement journalistique de cette pandémie. Il est anxiogène pour la moitié des Français, excessif pour 45% d’entre eux, catastrophiste pour 28%. Seulement 12% l’ont trouvé pédagogique et concret.

La pandémie est anxiogène

La pandémie est en elle-même anxiogène, mais 43% des sondés estiment que les médias ont alimenté cette peur. 13% expliquent que le travail des journalistes leur ont permis maîtriser et combattre ces angoisses.

Tout de même, tout n’est pas à jeter dans le traitement de l’information, selon ce sondage. L’amplification du fact checking, la vérification des faits pour lutter contre les fake news, a été apprécié. Près de la moitié des sondés pensent que ce travail est nécessaire et utile. 30% souhaiteraient qu’il y en ait encore plus sur les différents supports médiatiques.

►À lire aussi : France: Castex défend les mesures prises par le gouvernement pour enrayer la pandémie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.