Accéder au contenu principal

France: le Sénat reste à droite, percée des Verts, LaREM résiste

L'hémicycle du Sénat français, au Palais du Luxembourg.
L'hémicycle du Sénat français, au Palais du Luxembourg. AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les élections sénatoriales destinées à renouveler la moitié de la chambre haute en France ont eu lieu ce dimanche. Sans surprise, le Sénat reste majoritairement à droite, et les écologistes, forts de leur poussée aux municipales, vont pouvoir y reconstituer un groupe.

Publicité

Pas de bouleversement au Palais du Luxembourg qui reste arrimé à droite, fort du solide ancrage territorial des Républicains. Le patron du Sénat Gérard Larcher a été le premier à s’en réjouir dimanche soir avant même que tous les résultats ne soient tombés pour saluer une « majorité de droite et du centre confortée ».

Une victoire qui assure à Gérard Larcher une réélection pour un 4e mandat, la semaine prochaine à la présidence du Sénat. Défaits aux municipales, LaREM, le parti du président, sauve de son côté tout juste les meubles, le patron du groupe macroniste François Patriat est ainsi réélu sur le fil avec une petite centaine de voix.

Les écologistes confirment eux leur poussée électorale dans les territoires et devraient pouvoir reconstituer un groupe avec au moins 10 sénateurs, gagnant ainsi plus de pouvoirs et de visibilité à la chambre haute.

Enfin contre toute attente, malgré sa défaite aux dernières municipales à Marseille, le sénateur RN Stéphane Ravier est réélu au Sénat, unique représentant du parti de Marine le Pen à la haute assemblée. Il sera seul aussi : pour la première fois, un nationaliste corse, Paul Toussaint Parigi, accède au Sénat, après avoir été élu en Haute-Corse.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.