Accéder au contenu principal

France: la famille de la jeune fille bosniaque frappée et tondue a été expulsée

La famille bosniaque a été expulsée ce samedi 24 octobre de France, où elle vivait, vers Sarajevo, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gerald Darmanin (ici à l'Élysée, le 14 octobre 2020).
La famille bosniaque a été expulsée ce samedi 24 octobre de France, où elle vivait, vers Sarajevo, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gerald Darmanin (ici à l'Élysée, le 14 octobre 2020). REUTERS/Charles Platiau
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'affaire avait fait grand bruit en août dernier. Une jeune fille bosniaque, musulmane, avait été frappée et tondue par sa famille car elle fréquentait un Serbe chrétien. Cette famille vient d'être expulsée de France, a annoncé ce samedi 24 octobre le ministère de l'Intérieur.

Publicité

Ils sont cinq, les parents et trois frères et soeurs de cette jeune fille a avoir été expulsés vers Sarajevo, ce samedi 24 octobre au matin. « Reconduits », selon les termes du communiqué publié par le ministre de l'Intérieur Gerald Darmanin qui précise que c'est en raison du comportement inadmissible de cette famille en août dernier.

La jeune fille avait en effet été frappée et tondue car elle fréquentait un jeune Serbe chrétien. Ses blessures étaient graves. Elle avait eu plusieurs côtés cassées et une incapacité temporaire de travail de quatorze jours.

À lire aussi : Une jeune musulmane amoureuse d’un chrétien tondue et frappée par sa famille à Besançon

Cette expulsion intervient le lendemain du procès où les parents ont été condamnés à un an de prison dont huit mois fermes et à une interdiction de territoire français de cinq ans.

Cette reconduction ne satisfait cependant pas l'avocate de la victime. Elle regrette la méthode employée, car cette famille avait déjà pour projet de rentrer en Bosnie-Herzégovine, un projet avorté à cause de l'épidémie de Covid-19. En conséquence, la jeune fille n'a pas pu leur dire au revoir.

La jeune Bosniaque, elle, va rester en France, prise en charge par l'aide sociale à l'enfance. Elle obtiendra un titre de séjour dans un an, à sa majorité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.