Accéder au contenu principal

Confinement en France: les catholiques réclament le retour de la messe

En France, la célébration de la messe est suspendue pendant le confinement.
En France, la célébration de la messe est suspendue pendant le confinement. THOMAS COEX / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les catholiques veulent retrouver leurs dimanches. Actuellement, les mesures de confinement maintiennent les lieux de culte ouverts mais ne permettent pas de dire la messe. Plusieurs rassemblements « pour un retour » de la messe auront lieu ce dimanche en France. Ils bénéficient du soutien moral du clergé.

Publicité

Il prie pour que la messe revienne. Le père Emmanuel Schwab de la paroisse Saint-Léon à Paris pense que ce moment de communion est essentielle à condition de respecter bien sûr les gestes barrières.

« Ce que nous célébrons dans l'eucharistie c'est précisément ce qui nous permet de ne pas répondre à la violence par la violence, ce qui nous permet de déployer des énergies considérables au service des plus pauvres, c'est ce qui nous permet d'être un vrai lieu de socialisation notamment dans la ville où il y a beaucoup d'anonymat. Il y a des personnes seules qui n'adressent la parole à quelqu'un que lors de la messe du dimanche. » 

Le décret permet de célébrer les mariages et les enterrements en nombre limité, mais il interdit la célébration collective des offices. C'est imcompréhensible pour le père Schwab. « Au nom de quoi l'État a autorité pour me dire quel type de célébration je peux faire ? C'est une intrusion dans ma responsabilité de curé de paroisse que je ne comprends pas. Que l'État me dise vu la crise sanitaire " écoutez, il faut au moins 4 m² par personne, votre église elle fait telle surface, vous mettez pas plus que tant de personnes ", très bien, ça je comprendrais très bien. Qu'en vertu de la séparation de l'Église et de l'État, au nom de quoi on va me dire ce que je peux célébrer dans mon église ? »

Le prêtre se dit toutefois obéissant, les fidèles suivront la messe de ce dimanche par visio-conférence.

Les catholiques manifesteront sur le parvis des églises ce dimanche pour faire entendre leurs revendications. Le rassemblement prévu à 17h sur le parvis de l'église Sainte-Sulpice à Paris a été interdit par la préfecture.

À lire aussi : Covid-19: «Ce n'est pas le moment pour desserrer la bride» selon Jean Castex

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.