Accéder au contenu principal

Paris fait désormais partie des trois villes où la vie est la plus chère au monde

Une vue de Paris depuis le troisième étage de la Tour Eiffel (image d'illustration).
Une vue de Paris depuis le troisième étage de la Tour Eiffel (image d'illustration). AP - Francois Mori
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Paris est désormais l’une des trois villes les plus chères au monde. C’est que révèle, mercredi 18 novembre, une étude sur « le coût de la vie dans le monde » publiée par le magazine « The Economist ». Les deux autres villes, ex aequo avec Paris, sont Zurich et Hong Kong.

Publicité

C’est la hausse de l’euro et du franc suisse par rapport au dollar qui explique pourquoi Paris et Zurich ont rejoint Hong Kong en haut du classement. Juste derrière ces trois villes, on retrouve Osaka au Japon et Singapour, suivies de New York, Genève, Los Angeles et Copenhague. 

La pandémie de Covid-19 a fait perdre de la valeur au billet vert, tandis que les monnaies d’Europe de l’Ouest ou du nord de l’Asie se sont renforcées. Fait surprenant : Téhéran enregistre une forte hausse. La capitale iranienne a bondi de 27 rangs en raison de l’impact des sanctions américaines. 

La crise sanitaire est également le principal facteur de variation du coût de la vie, explique l’étude, qui a comparé le prix de plus de 150 produits et services dans plus d’une centaine de villes dans le monde. 

Le confinement et le télétravail ont pesé sur la demande et le commerce d’habillement. Résultat, les prix des vêtements ont baissé. 

À l’inverse, l’essor du télétravail a entraîné une hausse des achats d’appareils électroniques. Catégorie de produits qui a vu ses prix bondir. 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.