Covid-19: Jean Castex annonce qu'un million de personnes ont été vaccinées en France

Un homme se fait adriministrer un vaccin contre le Covid-19 au Cannet dans le sud de la France le 21 janvier 2021.
Un homme se fait adriministrer un vaccin contre le Covid-19 au Cannet dans le sud de la France le 21 janvier 2021. AP - Daniel Cole

Un million de Français ont été vaccinés contre le Covid-19, a déclaré samedi le Premier ministre Jean Castex. Une annonce faite alors que la menace d'un troisième confinement continue de planer et que l'Académie de médecine recommande désormais de ne pas parler dans les transports en commun.

Publicité

« À tous nos soignants, à tous nos élus, à tous les personnels et agents des préfectures, des Agences régionales de santé et des établissements de santé, à toutes celles et tous ceux qui unissent leurs forces à cette exceptionnelle campagne de vaccination : merci », a publié sur Twitter Jean Castex peu de temps après avoir annoncé que la France avait franchi la barre du million de personnes vaccinées. Le gouvernement s'était fixé cet objectif à atteindre pour la fin du mois de janvier.

Samedi matin, la ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher avait indiqué sur France Inter que la France ambitionnait de vacciner « 15 millions de personnes » d'ici au mois de juin. « Je suis raisonnablement confiante pour que cet objectif soit dépassé », avait-elle ajouté.

De son côté, la Haute autorité de la santé (HAS) a qualifié samedi de « raisonnable » la possibilité d'espacer de six semaines l'injection des deux doses des vaccins contre le Covid (au lieu de trois à quatre semaines actuellement), afin de protéger les plus vulnérables et faire face à la « flambée épidémique ».

L'allongement du délai d'injection permettra « d'accélérer l'administration de la première dose aux personnes les plus vulnérables », soit, selon les projections de la HAS, au moins 700 000 personnes supplémentaires « qui seraient protégées par le vaccin » sur le premier mois d'application de cette mesure.

Ne plus parler dans les transports en commun

En parallèle de cette campagne de vaccination, les consignes se multiplient pour contrer la pression croissante dans les hôpitaux et éviter un troisième confinement. A partir de ce samedi minuit, un test négatif au Covid-19 sera ainsi désormais exigé pour l'entrée en France,

Face à la menace des variants du Covid-19 qui essaiment un peu partout en Europe, l'Académie nationale de médecine a également recommandé vendredi d'éviter de parler et de téléphoner dans les transports en commun, même masqué. Selon elle, le port obligatoire du masque dans les transports en commun, où la distanciation physique ne peut pas être respectée, « doit s'accompagner d'une précaution très simple: éviter de parler et de téléphoner ».

Malgré la menace des nouveaux variants, l'Académie recommande « de ne pas modifier les gestes barrière tels qu'ils ont été définis et améliorés depuis plusieurs mois » mais de rappeler les bons comportements tels que de porter un masque en permanence dans l'espace public même quand la distanciation physique dépasse un mètre.

Quand on parle, on aérosolise et notamment quand on parle fort, et vous savez que le métro est une zone bruyante.

Dr Jérôme Marty, médecin généraliste à Fronton en Haute-Garonne

La fin des masques faits maison

Le gouvernement français demande également de ne plus utiliser certains masques en tissus dont ceux faits maison, jugés insuffisamment filtrants après une recommandation du Haut conseil de la santé publique (HCSP). 

L'Académie de médecine estime quant à elle que ce principe de précaution « manque de preuve scientifique » et « qu'un tel changement des recommandations concernant une pratique avec laquelle l'ensemble de la population avait réussi à se familiariser risque de susciter de l'incompréhension ».

Au vu du variant qui arrive et qui est plus contaminant, il faut abandonner des tout ce qui est masque confectionné à la maison.

Face au Covid-19, quel masque choisir?

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail