France: les députés se penchent sur une réforme de la santé au travail

L'Assemblée nationale de France, le 12 mai 2020.
L'Assemblée nationale de France, le 12 mai 2020. AP - Gonzalo Fuentes

En France, les députés de l'Assemblée nationale examinent en première lecture le 15 février une loi sur le renforcement de la prévention en santé du travail.

Publicité

La santé au travail reste le parent pauvre des politiques publiques. La France ne consacre que 3 % des cotisations - accidents du travail et maladies professionnelles - à l'évaluation des risques professionnels, contre 10% pour l’Allemagne. « Notre pays doit rattraper son retard en la matière », a souligné la députée Carole Grandjean, rapporteure de cette proposition de loi.

La proposition de loi est axée sur trois missions essentielles, à savoir la prévention, le suivi médical et la désinsertion professionnelle, c’est-à-dire le maintien en emploi des salariés ayant été touchés par des problèmes de santé.

En pleine campagne de vaccination contre le Covid-19, ce texte réaffirme aussi que les services de santé doivent pleinement jouer leur rôles par des campagnes de sensibilisation pour la vaccination et de dépistage.

Une autre mesure-phare est la réorganisation des dossiers médicaux du salarié mais aussi le recours sur la base du volontariat aux médecins généralistes qui pourront renforcer les effectifs en médecins du travail.

► (Ré)écouter : Carole Grandjean (LaREM): «l'enjeu est de décloisonner la santé publique et la santé au travail»

  

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail