Covid-19: à l’ouest de Paris, Chambourcy face à la menace des variants

Ce samedi, 567 dépistages avaient été effectués à Chambourcy, selon la préfecture des Yvelines (illustration).
Ce samedi, 567 dépistages avaient été effectués à Chambourcy, selon la préfecture des Yvelines (illustration). AP Photo/Channi Anand

Une dizaine de cas des variants sud-africain et brésilien du Covid-19 ont été détectés à Chambourcy, une petite ville des Yvelines de près de 6 000 habitants, à 30 km à l’ouest de Paris.

Publicité

Répondant à l'appel lancé par leur maire, les Camboriciens sont venus nombreux ce samedi 27 février au gymnase Georges Gallienne. Pas pour supporter l'ASM Chambourcy, non, mais pour se soumettre à un test PCR. Des tentes de dépistage séparées par des cloisons, une vaste salle d'attente et une zone d'accueil y ont été aménagées.

Mireille Billet, de l’Agence régionale de santé (ARS), se charge de l'accueil. « Le but est de casser la chaîne de transmission, explique-t-elle au micro de notre reporter, Ariane Gaffuri. Plus on dépiste et mieux c'est. »  

Mi-février, six adultes travaillant au sein d'une école maternelle de cette commune des Yvelines, ainsi que sept enfants, ont été testés positifs au variant sud-africain et brésilien du coronavirus.

Face à ce « cluster débutant », le maire Pierre Morange a informé les habitants via Facebook de la fermeture du 1er au 5 mars des écoles maternelles, élémentaires et du collège de Chambourcy, accueillant un peu moins de 1 200 élèves au total. Après deux semaines de vacances, ces établissements ne rouvriront donc pas lundi.

« On vit cette situation la peur au ventre », confie une dame souffrant de diabète, venue se faire tester avec son fils de 12 ans. 

Avec 1 400 tests disponibles sur le week-end pour 5 800 habitants, la mairie invite surtout les parents d’élèves et leurs enfants de plus de 6 ans à se faire dépister. Samedi, 567 dépistages avaient été effectués, selon la préfecture des Yvelines qui se félicite de « l'implication » des habitants.

Les résultats du dépistage, attendus mardi prochain, devraient permettre « d'y voir suffisamment clair » pour décider d'une prolongation de la fermeture ou de la réouverture des établissements scolaires de Chambourcy, a indiqué le maire.

En France, les variants sud-africain et brésilien représenteraient 5,6% des cas confirmés de nouveau coronavirus, selon Santé Publique France.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail