France: pour accélérer la relance, le gouvernement attend que l'épargne soit dépensée

Le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire lors d'une conférence de presse à Paris, le 14 janvier 2021.
Le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire lors d'une conférence de presse à Paris, le 14 janvier 2021. AFP - THOMAS COEX

Malgré les craintes de nouvelles restrictions sanitaires, le gouvernement français veut accélérer la reprise économique. Pour dynamiser son plan de relance de 100 milliards d'euros d'ici 2022, les Français sont priés de dépenser l'épargne emmagasinée depuis le début de l'épidémie. 

Publicité

L'an dernier, les ménages français ont engrangé une épargne supplémentaire de 100 à 120 milliards d'euros, selon la Banque de France. Elle pourrait même atteindre les 200 milliards d'ici la fin de l'année. Inciter les Français à dépenser cet argent, voilà le nouveau défi du ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

« C'est maintenant que ça se joue, déclare-t-il. Il n'est pas question d'attendre pour déployer la relance. La première garantie que les Français iront consommer au moins en partie cette épargne, c'est l'assurance que nous devons leur donner que nous n'augmenterons pas les impôts. »

Pas de taxation de l'épargne, donc, mais la consommation mise au profit de la croissance. C'est aussi l'objectif recherché pour le plan de relance de 100 milliards d'euros dont le déploiement devrait s'accélérer. Le plan comprend trois volets : l'investissement industriel, la transition écologique, la formation et l'emploi des jeunes.

Pas de crédits supplémentaires

Ce plan donne déjà des résultats très tangibles, selon le ministre de l'Économie. Le chômage des jeunes reste contenu, les véhicules électriques progressent et de nouvelles liaisons ferroviaires voient le jour.

En revanche, pas question de rajouter des crédits supplémentaires à ce plan. L'objectif est de dépenser rapidement et efficacement les crédits existants. 

 À écouter : [Série] Plan de relance: la première usine d'hydrogène «vert»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail