France: le Sénat approuve massivement le maintien des régionales en juin

Le Premier ministre Jean Castex au Sénat le 1er avril 2021.
Le Premier ministre Jean Castex au Sénat le 1er avril 2021. AFP - MARTIN BUREAU

Après les députés, les sénateurs français ont voté à une grande majorité pour le maintien des régionales au mois de juin sur proposition du gouvernement. Le scrutin se tiendra donc les 20 et 27 juin avec des précautions toutes particulières pour faire face à la pandémie.

Publicité

319 voix pour, 8 voix contre : le Sénat, dominé par l'opposition de droite, a approuvé massivement mercredi, au lendemain de l'Assemblée nationale, le maintien en juin des élections régionales et départementales avec un décalage d'une semaine.

À l'issue d'une déclaration du Premier ministre Jean Castex, qui a confirmé les dates des 20 et 27 juin annoncées la veille devant les députés, le Sénat a donc apporté son soutien au choix du gouvernement. « Le doute est donc levé », a salué le président de la commission des Lois François-Noël Buffet (LR) regrettant cependant que « ce doute ait perduré ».

Face à l'épidémie du Covid-19, « ce qui m'obsède c'est la protection de nos concitoyens, c'est tout », a martelé Jean Castex, en réponse aux critiques qui ont émaillé le débat.

La quasi-totalité des orateurs sont revenus sur la consultation controversée des maires ce week-end. Ce que le Premier ministre a jugé « étonnant, précisément, que l'on puisse s'étonner d'une telle consultation, dans la mesure où le principal effort et la responsabilité de l'organisation de ces deux scrutins pèsera nécessairement sur les maires ».

Plusieurs sénateurs ont aussi évoqué des arrières-pensées qu'aurait eu l'exécutif, alors que ces élections s'annoncent difficiles pour la majorité.

Des candidats soulagés et déjà en campagne

La tenue du scrutin est un soulagement pour les candidats qui mettent tous les moyens de leur côté pour faire campagne.

C'est vrai que c'est une campagne complètement inédite. Il y a moins de serrages de mains, moins de selfies, mais a contrario ça laisse plus de temps pour des discussions approfondies avec des acteurs [...] Meeting ou pas meeting, je pense qu'il y a aujourd'hui tout un tas de canaux qui nous permettent de faire campagne.

Rencontre avec deux candidats à Lyon, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail