Covid en France: les vaccinés doivent continuer à respecter la quasi-totalité des gestes barrière

Dans un cadre privé, les personnes qui ont pu bénéficier d'un «schéma vaccinal complet», c'est-à-dire qui ont reçu les deux doses d'un vaccin, peuvent se passer de porter le masque.
Dans un cadre privé, les personnes qui ont pu bénéficier d'un «schéma vaccinal complet», c'est-à-dire qui ont reçu les deux doses d'un vaccin, peuvent se passer de porter le masque. © VALERY HACHE / AFP

En France, un peu moins de 20 millions de personnes ont déjà reçu au moins une injection de vaccin contre le Covid-19. Un peu plus de 5 millions d'entre elles en ont reçu deux. Pour tous ces Français, c'est certes un soulagement, mais il est encore trop pour un relâchement du respect des gestes barrière, à seulement quelques détails près. C'est ce que dit un rapport publié ce dimanche 25 avril par le  Haut Conseil de la santé publique, une instance qui conseille le ministère de la Santé.

Publicité

Dans un cadre privé, les personnes qui ont pu bénéficier d'un « schéma vaccinal complet », c'est-à-dire qui ont reçu les deux doses d'un vaccin, peuvent se passer de porter le masque. Mais à condition que les personnes qui les entourent aient, elles aussi, été vaccinées et qu'aucune d'entre elles ne présente de risque de développer une forme grave de Covid.

Selon le rapport du Haut Conseil pour la santé publique, c'est la seule circonstance qui permet aux personnes vaccinées un relâchement des gestes de prévention, sachant que tous les autres, lavage des mains, distances, aération de la pièce et limitation des rassemblements à 6 personnes, restent de mise.

Trop tôt pour évaluer certains risques

Si l'instance est si prudente, et elle s'en explique, c'est que la situation épidémiologique de la France est encore très défavorable et qu'il est trop tôt pour évaluer le risque qu'une personne vaccinée puisse en contaminer une autre. Selon l'état actuel des connaissances scientifiques, les vaccins permettent au moins de limiter ce risque.

Aux États-Unis, une agence de santé du gouvernement avait rendu un rapport sur ce même sujet le mois dernier. Elle était à peine plus laxiste avec les personnes vaccinées. Elle les autorisait à se côtoyer dans un espace clos, sans avoir à porter un masque et respecter une quelconque distance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail