Covid-19 en France: certains indicateurs passent au vert

Le Premier ministre Jean Castex a réaffirmé samedi que l'objectif est d'avoir en France 20 millions de vaccinés mi-mai.
Le Premier ministre Jean Castex a réaffirmé samedi que l'objectif est d'avoir en France 20 millions de vaccinés mi-mai. Pascal GUYOT AFP

Moins de contaminations, moins de cas positifs, moins de malades hospitalisés et plus de vaccinés, les indicateurs de l'épidémie du Covid-19 s'améliorent mais les experts sanitaires restent prudents à la veille des prochaines étapes du déconfinement jugées à risque. 

Publicité

Si la baisse des contaminations a mis un frein aux nouvelles hospitalisations, l'alerte rouge déclenchée depuis des mois perdure. En effet, en réanimation, c'est la prudence, le nombre de malades du Covid-19 reste élévé.

Avec plus de 5 200 personnes, la capacité d'accueil en lits est à son maximum. Attention donc, car cette tension a des répercutions sur d'autres soins. La semaine dernière les déprogrammations ont atteint les 42% des activités chirurgicales et 48% les blocs opératoires ont dû fermer, selon les chiffres révélés par le Conseil scientifique.

Un autre chiffre, lui, plutôt encourageant concerne la baisse du nombre de morts à l'hôpital entre 200 à 300 personnes par jour. Les plus touchés par la pandémie restent en grande majorité les personnes âgées et les plus fragiles.

► À lire aussi : Vaccins: le président Macron appelle «les Anglo-Saxons» à arrêter de «bloquer» les exportations

À la veille de ce déconfinement, le ministre de la Santé Olivier Véran appelle les Français à se faire tester massivement, et côté vaccination, il a souhaité une mobilisation sans précédents des centres de vaccination dès ce week-end.

Castex exhorte les plus de 55 ans à se faire vacciner avec AstraZeneca

Après la visite d'un nouveau centre de vaccination proche de Paris, le Premier ministre a mis en garde les Français : c'est à chacun que revient la responsabilité du retour à la normale. Pour ce faire, Jean Castex les appelle à rester très prudents et à se faire vacciner, en particulier les + de 55 ans, trop réfractaires aux doses d'AstraZeneca.

Je vous exhorte à vous faire vacciner avec tous les vaccins, en particulier avec AstraZeneca.

Jean Castex, Premier ministre

► À lire aussi : La quarantaine obligatoire pour entrer en France étendue à sept pays supplémentaires

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail